Avez-vous intérêt à souscrire une extension de garantie ?

Electroménager, hifi, vidéo, téléphonie... Les extensions de garantie étendent la durée de prise en charge d'un objet. Mais cette option n'est pas toujours à la hauteur de la promesse. Explications.

Un appareil électroménager, ou encore un équipement audio-vidéo, sont obligatoirement assortis d'une garantie "constructeur" d'au moins six mois, souscrite dans le magasin auprès d'une compagnie d'assurance. Elle peut atteindre deux ans. Mais une fois ces deux années écoulées, si l'appareil tombe en panne, les réparations seront à votre charge. Depuis quelques années, vous pouvez échapper à la note en étant couvert pendant trois ans de plus par exemple. La condition ? Souscrire une extension de garantie. Ce qui permet d'obtenir une assurance pour une durée totale de cinq ans. Si la garantie "constructeur" est gratuite, l'extension nécessite une cotisation dont le montant est connu lors de l'achat. La formule paraît intéressante puisqu'elle permet de se prémunir contre un éventuel défaut de l'appareil pour une durée plus longue. Sauf que la souscription à une telle extension est plus ou moins pertinente en fonction de l'appareil acheté et notamment de sa durée de vie.

Prendre en compte la spécificité de l'appareil

Il faut ainsi prendre en compte l'obsolescence de l'appareil, comme ceux qui ont un fort contenu technologique. Et encore celle-ci varie d'un appareil à un autre. Par exemple, les évolutions technologiques d'un lave-linge sont plus lentes que celles d'un ordinateur. Aussi, prendre une extension de garantie de 5 ans pour un ordinateur, qui dans deux ou trois ans ne sera plus assez puissant pour supporter de nouveaux logiciels, ne paraît pas être un bon choix. De même, certains produits sont davantage sujets aux pannes que d'autres. Les objets dont le fonctionnement est mécanique (une voiture) sont bien plus soumis au phénomène d'usure que des produits électroniques.

Autre critère à prendre compte : l'utilisation. Par exemple, une cafetière se met en marche par simple pression sur un bouton. La bonne marche de la machine sera principalement conditionnée par le nombre de fois où vous ferez du café. C'est-à-dire au nombre de pressions sur le bouton marche. Même chose pour une télévision dont la durée de vie dépend de la durée d'utilisation mais aussi du nombre d'allumages. Et dans tous ces cas, une famille nombreuse usera plus vite l'appareil qu'un célibataire. Ici, l'extension de garantie s'avère tout à fait pertinente.

Vérifier le contenu de l'extension de garantie

Avant de souscrire, il s'agit également d'ouvrir l'œil en ce qui concerne le contenu exact de l'offre. La rédaction n'est pas toujours claire. Aussi, sachez que le contrat proposé doit prévoir le remboursement des pièces défectueuses et de la main-d'œuvre pour le remplacement. A priori, tout est pris en charge. Mais selon une étude d'UFC-Que Choisir (novembre 2004), les choses ne sont pas si simples. Elle relève par exemple que selon l'enseigne, les frais de déplacement ne sont pris en charge que pour un rayon de 30 à 50 kilomètres entre le magasin et le domicile du client, et seulement pour les appareils les plus lourds.

Par ailleurs, sont exclues du champ de la garantie les pièces dites "d'usure". Un terme plutôt flou et mal défini dans le contrat. Ce qui permet au distributeur de refuser la prise en charge d'un joint de hublot de lave-linge ou la réparation de la télécommande d'un téléviseur par exemple. Des éléments pourtant indispensables au fonctionnement d'un lave-linge ou d'une télévision.

Au total, avant de souscrire une extension de garantie, pensez à vous renseigner sur les prix pratiqués par le service après-vente pour la réparation d'un appareil qui n'est plus sous garantie puis à le comparer avec le coût de l'extension proposée auquel s'ajoute le prix des éventuelles pièces détachées. Et gardez bien à l'esprit que si, pour les appareils les plus coûteux, les plus utilisés ou les plus indispensables, l'extension de garantie peut être une réelle assurance, elle est loin d'être une assurance tous risques contrairement à l'impression que l'on peut ressentir à l'écoute des propos des vendeurs ou des brochures de présentations.

Annonces Google