Prix du pétrole : il augmente ce mardi ! Quel impact en France ?

"Prix du pétrole : il augmente ce mardi ! Quel impact en France ?"

Prix du pétrole : il augmente ce mardi ! Quel impact en France ? PRIX DU BARIL DE PETROLE. Le prix du baril de pétrole brut Brent connaît une légère hausse ce mardi 13 septembre. Pas très rassurant, au moment où Elisabeth Borne s'apprête à annoncer le montant de la hausse du coût de l'énergie en France.

[Mis à jour le 13 septembre 2022 à 15h48] Le prix du baril de pétrole brut Brent est de 93 dollars ce mardi 13 septembre. En léger rebond par rapport aux derniers jours. Toujours soumis à l'évolution de la guerre en Ukraine, notamment en raison de la réduction des livraisons de gaz du Kremlin vers l'Europe, le prix du pétrole varie assez largement. De quoi faire planer le doute sur l'approvisionnement en énergie, et le prix à payer cet hiver. La facture pour les foyers français pourrait considérablement augmenter, malgré la prolongation du bouclier tarifaire jusqu'à la fin de l'année 2022. Les nations du G7 devraient mettre en place un plafonnement des prix du pétrole russe, de manière à poursuivre les sanctions envers Moscou, tout en s'assurant une circulation, même moindre, du pétrole russe.

En France, l'impact pourrait être direct avec une prochaine augmentation du prix du gaz et de l'électricité, qui sera annoncée par la Première ministre Elisabeth Borne, mercredi 14 septembre lors d'une conférence de presse. Concernant le prix du carburant, pour l'heure, les Français ne sont pas impactés notamment en raison de la remise carburant de 30 centimes, couplée à la ristourne de 20 centimes supplémentaires chez Total. Dans certaines stations, le litre est donc proposé autour de 1,30 ou 1,40 euros. Ces deux primes s'éteignent totalement au 31 décembre 2022, de quoi faire monter l'inquiétude, encore une fois, chez les automobilistes.

Quel est le prix du pétrole actuel ?

La guerre en Ukraine fait planer le doute sur l'approvisionnement et le prix de l'énergie. Mis à part le gaz, une question reste centrale et attise la curiosité, quel est le prix du baril de pétrole dans ce marasme ?  En hausse quasi constante depuis décembre 2021, le prix du baril est désormais stabilisé en dessous de 100 dollars, mesuré exactement à 93 dollars le mardi 13 septembre 2022.

Comment va évoluer le prix du pétrole ?

Depuis la fin du mois d'août, le prix du pétrole est en baisse quasi constante. Après avoir atteint des sommets en mars 2022 (139 dollars le baril de Brent), il est repassé sous les 100 dollars et pourrait même poursuivre sa chute dans les jours à venir. 

  • 29 août 2022 : 105 dollars le baril
  • 1er septembre 2022 : 92 dollars le baril
  • 7 septembre 2022 : 89 dollars le baril
  • 8 septembre 2022 : 88 dollars le baril 
  • 13 septembre 2022 : 93 dollars le baril

Quel est l'impact du prix du baril sur votre plein d'essence en France ?

Lorsque vous faites un plein d'essence, les taxes représentent 60% du plein. Et ces taxes, elles, malgré la guerre en Ukraine, fluctuent assez peu. Notamment la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), qui représente tout simplement la quatrième recette de l'Etat, derrière la TVA, l'impôt sur le revenu et l'impôt sur les sociétés. Le prix du carburant en sortie de raffinerie, lui, correspond à 1/3 du plein d'essence. Notamment influencé par le cours du baril de pétrole sur les marchés internationaux. Les pompiste n'auront d'autre choix que de répercuter cette hausse sur le prix au litre.

Gardez à l'esprit qu'il existe un temps de latence entre l'augmentation du prix d'achat du baril de pétrole et la répercussion réelle sur les prix à la pompe. Ce délais varie de 8 à 10 jours environ. Pour tenter d'endiguer ce phénomène, plusieurs aides ont été mises en place et distribués par le Gouvernement. Notamment la prime inflation de 100 euros distribuée le 15 septembre 2022, et l'augmentation de la remise carburant à 30 centimes par litre acheté jusqu'au 31 octobre 2022.

D'où vient le pétrole importé en France ? 

Selon l'INSEE, la Russie est le 3ème producteur mondial de pétrole avec 10 millions de barils par jour, dont 2 millions transitent vers l'Europe. La France, elle, importe 9% de son pétrole brut depuis la Russie. Et les pays qui pourraient substituer le rôle majeur de la Russie dans l'exportation de pétrole ne sont pas légion. Le Nigéria, l'Angola et la Libye par exemple, ne remplissent même pas leurs propres objectifs de production. Le Nigéria (9,6% des importations de pétrole en France), l'Algérie (10,3%), et l'Arabie Saoudite (11,8%) restent des partenaires commerciaux cruciaux pour la France vers qui le gouvernement pourrait se tourner davantage pour alimenter le pays.

Est-ce que la France a du pétrole ? Stocks stratégiques

"Nous avons des stocks stratégiques de pétrole importants qui couvrent près de trois mois de consommation et nous permettent de faire face à des perturbations d'approvisionnement. Les Français ne risquent pas de manquer de carburant ou de gaz pour se chauffer dans les prochains mois" déclarait la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili le 23 février dernier. L'Union Européenne pourrait même décider de libérer une partie de ses stocks stratégiques de pétrole pour contrer la hausse des prix du carburant face à cette forte perturbation des marchés. Une décision prise à seulement trois reprise dans l'histoire, par exemple après l'ouragan Katrina aux Etats-Unis.