Faire appel au délai de grâce

Le délai de grâce peut permettre de retrouver un peu d'oxygène. © philippe Devanne / stock.adobe.com
Selon le dictionnaire juridique de Serge Braudo, conseiller honoraire à la Cour d'Appel de Versailles, le délai de grâce "désigne le report du terme d'une dette ou l'échelonnement des échéances que le juge ou le créancier peut accorder en application de l'article 1244-1 du Code civil pour tenir compte de la situation du débiteur. La décision qui accorde un délai est souveraine et doit être motivée." C'est une aide à laquelle les personnes touchées par le surendettement ne pensent pas. "Pendant deux ans, le délai de grâce peut permettre de suspendre les mensualités, de réduire le taux d'intérêt au taux légal", rappelle Jean-Louis Kiehl dans La Quotidienne de France 5.
Suggestions de contenus