Impôt sur le revenu : il baisse en 2020, êtes-vous concerné ?

Impôt sur le revenu : il baisse en 2020, êtes-vous concerné ? IMPOT SUR LE REVENU 2020. Plusieurs millions de contribuables bénéficient cette année d'une baisse de l'impôt sur le revenu. Elle se concrétise dès le mois de janvier, mais comment ? Êtes-vous concerné ? On explique tout.

[Mis à jour le 23 janvier 2020 à 11h25] Qui sont les gagnants de la baisse de l'impôt sur le revenu ? En faites-vous partie ? Si oui, vous avez sans doute reçu un courriel du fisc la semaine passée vous informant de l'ajustement de votre taux de prélèvement à la source. "Il a été calculé sur la base de votre dernière déclaration de revenus (ou des revenus que vous prévoyez de recevoir en 2020, si vous avez effectué une démarche depuis le 19 novembre(...)", peut-on lire. Quand cela va-t-il se traduire concrètement ? Pour les salariés, il va falloir attendre la fin du mois de janvier, en consultant votre fiche de paie. Certains, comme les retraités, ont pu voir cette baisse s'appliquer début janvier. Pour les indépendants (et ceux qui perçoivent des revenus fonciers), un ajustement des acomptes est prévu. Pour rappel, vous pouvez vous assurer de l'évolution de votre situation en vous rendant sur le site des impôts, dans votre espace particulier. 

Vous êtes retraité et vous vous étonnez de ne pas constater un allègement de la fiscalité sur votre pension en janvier ? Il se peut que vous ne soyez pas éligible à la baisse d'impôt sur le revenu, soit parce que vous n'êtes pas imposable (et donc de facto, votre taux de prélèvement à la source est, déjà, à 0), soit parce que vos revenus sont trop élevés. Elle concerne en effet les classes moyennes, qui voient le taux de la première tranche du barème de l'impôt passer de 14 à 11%. Le seuil de la deuxième tranche est quant à lui abaissé à 25 659 euros. Autre possibilité, avancée par le site Le Revenu, votre caisse de retraite n'a pas encore mis en place votre nouveau taux, qui sera mis en oeuvre le mois prochain, donc en février. C'est notamment le cas pour le régime général, mais pas pour l'Agirc-Arrco par exemple, qui a bien pris en compte ce changement. Quoi qu'il en soit, que vous soyez salarié ou retraité, il est impératif de consulter votre espace personnel en ce début d'année pour vérifier votre taux de prélèvement

La baisse de l'impôt sur le revenu concerne 17 millions de foyers fiscaux, dont 12 millions, soumis à la première tranche du barème de l'impôt (lire plus bas). Ils devraient gagner 350 euros en moyenne sur l'année. Ceux qui sont imposés à la deuxième tranche vont gagner entre 125 euros pour un célibataire (250 euros pour un couple). Vous souhaitez vérifier par vous-même le montant de votre impôt sur le revenu sur l'ensemble de l'année 2020 ? Un simulateur a été mis en ligne, iciIl vous suffit d'y indiquer votre revenu imposable annuel après abattement, le nombre de parts et votre situation familiale.

Comment l'impôt sur le revenu est-il calculé en 2020 ?

Vous le savez, depuis janvier dernier, l'impôt sur le revenu est prélevé à la source. Pour déterminer le montant de l'impôt dû, l'intégralité des revenus est étudiée (traitements, salaires...). Dans un premier temps, il est nécessaire de déterminer le revenu net imposable - information que vous pouvez retrouver sur votre fiche de paie si vous êtes salarié. Sinon, aidez-vous du document joint à la déclaration de revenus, qui précise les abattements et déductions dont vous bénéficiez. 

Pour rappel, une déduction forfaitaire de 10% est appliquée, au titre des frais professionnels. Le montant minimum de cette déduction est de 437 euros. Elle est plafonnée à 12 502 euros par membre du foyer. Si cet abattement est inférieur au total de vos frais professionnels, vous pouvez alors déduire le montant de vos frais réelsUne fois votre revenu imposable déterminé, vous devez le diviser par le nombre de parts dont vous disposez. Vous obtenez ainsi votre quotient familial. Pour connaître votre taux d'imposition, appliquez la somme obtenue au barème d'imposition. 

Le quotient familial sert à déterminer un revenu imposable pour le foyer fiscal. Par exemple, si un foyer composé d'un couple marié avec deux enfants cumule 60 000 euros de revenus, son revenu net imposable est de 54 000 euros (après la déduction forfaitaire de 10%) . En application des règles de plafonnement du quotient familial, on divise ce total par le nombre de parts de quotient familial du foyer fiscal (3 parts dans ce cas). On obtient ainsi 18 000 euros. C'est sur ce montant qu'est ensuite appliqué le barème progressif de l'impôt sur le revenu. 

Le quotient familial en fonction de la taille du foyer fiscal
Nombre d'enfants Nombre de part pour un couple marié ou pacsé Nombre de part pour un veuf ou une veuve Nombre de part pour un couple concubin Nombre de part pour une personne seule
Source : Direction générale des Finances publiques
0 2 1 1 1
1 2,5 2,5 1,5 2
2 3 3 2 2,5
3 4 4 3 3,5
4 5 5 4 4,5
Par enfant supplémentaire 1 1 1 1

Quels barème, tranches et taux pour l'impôt sur le revenu 2020 ?

En France, l'impôt sur le revenu fonctionne avec un barème d'imposition. Ainsi, un taux compris entre 0 et 45% s'applique à chaque tranche de revenus du barème de l'impôt sur le revenu. Très concrètement, si votre revenu net imposable est inférieur à 10 064 euros, un taux nul est appliqué. Ces fameux taux s'appliquent à une fraction du revenu du ménage. Le montant total de l'impôt découle de l'addition des différentes tranches. Voici le barème de l'impôt sur le revenu qui s'applique depuis 1er janvier 2020 : 

Tranches de revenus annuels  Taux applicable
jusqu'à 10 064 euros 0%
de 10 065 euros à 25 659 euros 11%
de 25 659 euros à 73 369 euros 30%
de  73 370 euros à 157 806 euros 41%
à partir de 157 807 euros 45%

Autour du même sujet