Allocation aux adultes handicapés 2018 : conditions et montant de l'AAH

Allocation aux adultes handicapés 2018 : conditions et montant de l'AAH AAH 2018 – L'allocation aux adultes handicapés est une prestation sociale versée aux personnes atteintes d'un handicap ou d'une incapacité invalidante. Le montant de l'AAH sera revalorisé au 1er novembre prochain.

C'est l'aide sociale la plus distribuée en France après le revenu de solidarité active (RSA). L'allocation aux adultes handicapés est une prestation qui bénéficie à plus d'un million d'allocataires. L'objectif de ce minima social est d'assurer un filet de sécurité financier aux personnes atteintes par un handicap ou une maladie invalidante et qui possèdent de faibles revenus. L'allocation aux adultes handicapés est délivrée par la Caisse d'allocations familiales (CAF) après réception par l'organisme public d'un avis positif de la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Conditions d'attribution de l'AAH

Pour avoir le droit à l'allocation aux adultes handicapés, le demandeur doit remplir deux conditions préalables : avoir plus de 20 ans (plus de 16 ans, si l'enfant n'est plus à charge) et résider en France de manière permanente. Du point de vue médical, la personne doit être atteinte d'une incapacité supérieure à 80% ou d'un taux d'incapacité compris entre 50% et 79% qui dans ce cas doit être corrélé à "une restriction substantielle et durable d'accès à l'emploi." Le dossier du demandeur fait l'objet d'un examen de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Cette commission fixe le taux d'incapacité suivant un barème "pour l'évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées".

Plafonds de ressources pour obtenir l'AAH

L'allocation aux adultes handicapés est délivrée sous conditions de ressources. Si vous vivez en couple, les revenus de votre conjoint sont pris en compte dans le calcul pour déterminer si vous êtes éligible à la prestation. Concrètement, ce sont les revenus nets catégoriels du bénéficiaire à N-2 (revenus de 2016 pour une demande en 2018) qui servent de base de référence. Pour rappel, les revenus nets catégoriels sont les revenus (salaire, revenus fonciers...) diminués des charges et des abattements fiscaux.  

Plafonds de ressources à ne pas dépasser pour percevoir l'allocation 
Nombre d''enfants à charge Si vous êtes célibataire Si vous êtes en couple
0 9 828 € 19 459 €
1 14 742 € 24 373 €
2 19 656 € 29 287 €
3 24 570 € 34 201 €
4 29 484 € 39 115 €

Quel est le montant de l'AAH ? 

Le montant de l'allocation aux adultes handicapés s'élève à 819 euros par mois. Cette somme sera portée à 860 euros dès le 1er novembre. La secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, dès septembre 2017, que l'allocation aux adultes handicapés atteindra le seuil des 900 euros au 1er novembre 2019. Si le demandeur travaille, que ce soit dans un milieu adapté à son handicap ou dans un milieu ordinaire, le montant de l'AAH est calculé en fonction de ses revenus. Enfin, si vous êtes hospitalisé, incarcéré ou hébergé en maison d'accueil, le montant de l'allocation est versé à taux plein pendant 60 jours. Au-delà de cette durée, la somme délivrée est réduite à 30% du montant de base de l'allocation, soit 245,70 € par mois. Précision importante : à la sortie de l'une de ces trois structures, le montant de l'AAH est recalculé en fonction de la situation de la personne.

Démarche pour l'obtention de l'AAH

Pour faire une demande d'allocation aux adultes handicapés, il faut télécharger un formulaire Cerfa n° 13788*01 (ici, cliquer sur la case démarche). C'est la Maison des personnes départementales des personnes handicapées (MDPH) qui vous répondra. Au bout de 4 mois sans réponse, cela signifie que votre demande a été rejetée.

Versement de l'AAH

C'est la Caisse d'allocations familiales (CAF) qui verse l'aide sociale. Il faut noter que la durée de versement de l'AAH dépend de la situation du bénéficiaire. Il existe deux cas principaux :

  • Taux d'incapacité supérieur ou égal à 80% : l'AAH est versée pour une durée comprise entre 1 et 5 ans. Si le handicap du bénéficiaire a peu de chance d'évoluer favorablement, la durée de versement peut excéder 5 ans sans dépasser le seuil des 20 ans. 
  • Taux d'incapacité entre 50% et 79% : l'AAH est versée pour une période de 1 à 2 ans. La durée peut être poussée à 5 ans si le handicap du bénéficiaire a peu de chance d'évoluer positivement.

Retraite et AAH

Lorsque le bénéficiaire atteint l'âge de la retraite, les conditions de versements évoluent. Le tableau ci-dessous récapitule les principaux changements suivant la situation du bénéficiaire :

Que se passe-t-il pour les bénéficiaires de l'AAH à l'âge de la retraite ?
Taux d'incapacité Bénéficiaire ayant ouvert des droits à la retraite Bénéficiaire n'ayant pas ouvert de droits à la retraite
80% et plus Le versement de l'AAH s'arrête. La pension de retraite prend le relais avec un complément de l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) (si la pension est inférieure au 819 euros de l'AAH). Si le demandeur a atteint l'âge de la retraite avant 2017 : versement ASPA et complément de l'AAH. En revanche, si le demandeur a atteint l'âge de la retraite à partir de 2017 : le versement de l'AAH se poursuit.
Entre 50 et 79% Le versement de l'AAH s'arrête. La pension de retraite prend le relais avec un complément de l'ASPA (si le montant de la pension est inférieur au plafond maximum de l'ASPA retranché au montant de la pension de retraite) Le versement de l'AAH s'arrête. C'est l'ASPA qui prend le relais.

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Guide de vos finances

Annonces Google