Ce qui se cache derrière votre facture d'électricité

© Antonio Guillem / 123rf.com
Que vous ayez choisi les tarifs réglementés d'EDF ou les offres de marché, vous avez généralement le choix entre deux contrats : un tarif de base et un tarif heures pleines-heures creuses. Avec l'option de base, le prix du kilowatt-heure (kWh) d'électricité est fixe. Avec le second tarif, le prix du kWh évolue en fonction des pics de consommation durant la journée. En clair, il est donc moins cher la nuit, entre 22 heures et 6 heures. Maintenant, regardez avec attention votre facture. Vous pouvez voir que deux éléments entrent en compte dans le calcul du montant total : l'abonnement et la consommation. Le premier correspond à la partie fixe de votre facture. Il dépend du type de contrat que vous avez souscrit, de la puissance choisie (3,6,9 ou 12 kilovoltampère KVa) et de l'entreprise. Outre l'abonnement, le montant de votre facture évolue en fonction de ce que vous consommez. Ayez à l'esprit que la périodicité de la facturation peut avoir une incidence sur la facture finale. Si vous utilisez davantage vos équipements électriques en hiver, il est logique que la facture augmente.
Suggestions de contenus