Audemars Piguet Royal Oak

L'Audemars Piguet Royal Oak est une miraculée. Dessinée la veille de la foire horlogère de Bâle de 1971 par Gérald Genta à la demande du directeur de la marque de l'époque, la future Royal Oak doit séduire le marché italien à la recherche d'une montre de luxe sportive. Produit un an après, le garde-temps reste fidèle au dessin octogonal qui s'inspire des casques de scaphandriers. La belle présente alors un style brut et industriel avec son boîtier en acier brossé. Si l'accueil du public est très positif, le contexte économique l'est moins. Mais heureusement, en 1974, Giovanni Agnelli alors président de FIAT, se fait remarquer avec la montre au poignet. La Royal Oak convainc ainsi une large clientèle huppée développant sa popularité et sa notoriété. Plus de 40 années ont passé et l'Audemars Piguet Royal Oak est aujourd'hui un modèle culte de la marque et du marché.
©  Audemars Piguet

Suggestions de contenus