Mort de Philippe Pascal : avant son décès brutal, Marquis de Sade annonçait un album

Mort de Philippe Pascal : avant son décès brutal, Marquis de Sade annonçait un album Philippe Pascal, leader du groupe Marquis de Sade, est mort brutalement jeudi 12 septembre 2019. Il avait 63 ans.

[Mis à jour le 13 septembre 2019 à 16h49] Chanteur charismatique, figure de la scène rennaise, artiste énigmatique... Philippe Pascal, leader du groupe Marquis de Sade, est décédé à 63 ans. "Le chanteur du groupe culte Marquis de Sade a été retrouvé mort à son domicile, à Rennes, jeudi 12 septembre au soir. Une enquête de police a été ouverte pour préciser les circonstances du décès. La piste du suicide est privilégiée", annonce le quotidien Ouest-France, ce vendredi. Né en 1956 en Algérie, Philippe Pascal créé le groupe Marquis de Sade en 1978, avec Franck Darcel. Devenue figure de la new wave et incontournable dans leur fief, à Rennes, la formation se sépare en 1981, quelques mois après la sortie de leur second opus. Ils se retrouveront en 2017. 

Avant le décès brutal de son leader, le groupe travaillait sur un troisième album, annoncé pour le printemps 2020, près de quarante ans après leur tout premier disque, "Dantzig Twist", sorti en 1979. Leur second opus, "Rue de Siam", avait été dévoilé en 1981. Après la séparation de Marquis de Sade en 1981, Philippe Pascal s'était lancé dans une autre aventure, le groupe Marc Seberg, puis en duo avec Pascale Le Berre. Avec son décès, survenu quelques jours seulement après celui de Laurent Sinclair, ancien membre de Taxi Girl, c'est toute une génération qui pleure l'une de ses références.

Philippe Pascal, mort d'un chanteur emblématique

Sa voix, sa gestuelle convulsive sur scène et son charisme avaient fait de lui une figure emblématique du paysage musical français. Avec son groupe, Marquis de Sade, il faisait partie des visages de la prolifique scène rennaise. Séparés en 1981, les musiciens du groupe s'étaient retrouvés en 2017. Cette année-là, Philippe Pascal et Franck Darcel s'étaient produit lors d'un concert événement en octobre, dans leur fief de Rennes, au Liberté, "pour la beauté du geste", résumait à l'époque Philippe Pascal dans les colonnes de Libération. S'en était suivi une tournée des festivals, la même année. Depuis l'annonce de sa mort, jeudi 12 septembre, les hommages à ce chanteur emblématique affluent sur les réseaux sociaux.

Philippe Pascal et Etienne Daho, leaders rennais

Si Philippe Pascal et le groupe Marquis de Sade resteront associés à la fameuse scène rennaise, figure de proue d'un rock à la française, c'est également le cas d'Etienne Daho, venu lui aussi de la capitale bretonne. C'est sous leur impulsion, avec d'autres artistes comme Niagara (entre autres) que seront créées les Rencontres Trans Musicales de Rennes, toujours considérées aujourd'hui comme étant le festival de référence des découvertes musicales actuelles.

Après la séparation de Marquis de Sade en 1981, Philippe Pascal et Frank Darcel prennent des chemins différents. Ce dernier, qui avait créé la même année le groupe Octobre, participera aux premiers disques d'Etienne Daho.