Bertrand Cantat : fin de tournée et fin de carrière ?

Bertrand Cantat : fin de tournée et fin de carrière ? CANTAT - Alors que son retour sur scène suscite la polémique depuis quelques mois, Bertrand Cantat a décidé d'annuler les derniers concerts de sa tournée. Le chanteur laisse même entendre qu'il ne remontera peut-être plus sur scène.

[Mis à jour le 11 juin 2018 à 17h38] À la fin de son concert à Bruxelles dimanche soir, Bertrand Cantat a laissé entendre qu'il allait stopper sa tournée. "Merci, ça fait plaisir. Surtout pour la dernière date de la tournée et la dernière date tout court" aurait déclaré le chanteur sur scène. Les deux derniers concerts de sa tournée "Amor Fati", prévus les 20 et 21 décembre à Pau et Bordeaux, vont bien être annulés. Contacté par Sud Ouest ce lundi, le chanteur a affirmé que les deux concerts n'auront pas lieu, et qu'un communiqué serait diffusé ce lundi après-midi.

Mais Bertrand Cantat met-il pour autant fin à sa carrière comme peuvent le laisser entendre ses propos ? Le bassiste de son groupe, Pascal Humbert, aurait déclaré au journal belge La Dernière Heure : "C'est notre dernière, probablement la toute dernière", à propos de leur date bruxelloise. Contacté ce lundi par Le Parisien, l'entourage du chanteur dément une fin de carrière. "Bertrand n'arrête pas sa carrière. Il n'a jamais dit ça. Je ne crois pas qu'il soit dans cet état d'esprit. Il met juste fin à sa tournée, car c'est compliqué d'organiser deux nouvelles dates si éloignées, en termes d'organisation, de logistique et de répétitions. Il doit faire un petit mot pour dire merci".

L'ex-leader de Noir Désir, condamné pour la mort en 2003 de sa compagne Marie Trintignant, était reparti en tournée depuis mars pour promouvoir son album "Amor Fati", sorti en décembre dernier. Seulement, ce retour sur scène en solo a suscité une vive polémique et l'indignation de plusieurs associations féministes et de lutte contre la violence faite aux femmes. En février dernier, le chanteur avait annulé sa venue à tous les festivals d'été, pour "mettre fin à toutes les polémiques", mais continuait jusqu'à maintenant les concerts prévus dans le cadre sa tournée, malgré les vagues de protestions que chaque prestation provoquait.

La tournée de Bertrand Cantat est terminée

Ce 11 juin, un message a été publié que la page Facebook de Bertrand Cantat rendant officielle la fin de sa tounée. "Après 27 concerts devant 35 500 personnes, la tournée AMORFATI de Bertrand CANTAT s'est terminée hier soir à Bruxelles à l'Ancienne Belgique" peut-on notamment lire. "Nous tenons à remercier chaleureusement le public si nombreux. Merci à toutes les salles qui nous ont accueillis : La Sirène (La Rochelle), La Laiterie (Strasbourg), La Vapeur (Dijon), Le Rockstore (Montpellier), La Belle Electrique (Grenoble), La Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand), Le Transbordeur (Lyon), BBC (Hérouville St Clair), Le 106 (Rouen), Le Rocher de Palmer et le Krakatoa (Bordeaux), Mythos Festival (Rennes), les Docks (Lausanne), L'Autre Canal (Nancy), Rockhal (Luxembourg), Le Bikini (Toulouse), Le Silo (Marseille), Stéréolux (Nantes), Aéronef (Lille), Ancienne Belgique (Bruxelles) et enfin le Zénith de Paris" continue le message. "Merci à cette belle équipe en tournée. Nous vous invitons à vous rapprocher de vos points de vente habituels pour le remboursement des billets pour Pau (20/12) et Bordeaux (21/12). AMORFATI" est-il écrit en dernier.

Le coup de gueule de Bertrand Cantat au Zénith de Paris

Jeudi 7 juin, Bertrand Cantat avait donné son unique concert parisien. Déprogrammé de ses deux dates à l'Olympia, la salle craignant des "risques sérieux de troubles à l'ordre public", l'artiste s'était finalement produit au Zénith de Paris. La prestation avait commencé par une mise au point du chanteur qui avait notamment dénoncé les "censures", les "intimidations", les "journalistes" qui "ont quelques chose contre [lui]" et "Bolloré", propriétaire de l'Oympia. Sous les applaudissements des 3000 personnes venues assister à son concert, Bertrand Cantat avait aussi remercié son public : "Merci à vous d'être là, malgré tout". Des remerciements qu'il avait renouvelés à plusieurs reprises : "Vous êtes merveilleux. Merci d'être là malgré toutes les intimidations, toutes les censures, toute la saloperie depuis octobre. Vous n'avez pas idée de la saloperie", avait-il notamment déclaré.

Article le plus lu : Coupe du monde : les toutes dernières infos : voir les actualités

Annonces Google