Comment éviter la surexposition ou la corriger ?

Comment éviter la surexposition ou la corriger ? Si vos photos sont trop claires, c'est vraisemblablement parce qu'elles sont surexposées. Les capteurs de votre appareil ont probablement reçu une quantité trop importante de lumière lors de la prise de vue.

Un appareil réglé sur le mode automatique choisit généralement une ouverture de diaphragme et une vitesse d'obturation appropriées au sujet, mais commet parfois des erreurs d'appréciation qui aboutissent à des défauts d'exposition.

Jamais mieux servi que par soi-même

Cherchez au dos de votre appareil une touche "+/-" pour accéder rapidement aux corrections d'exposition.  © Samsung

Pour éviter de reproduire les mêmes erreurs à l'avenir et paramétrer avec plus de justesse l'exposition de vos images, vous allez devoir vous plonger quelque peu dans les réglages avancés de votre appareil. Vous pouvez tout d'abord procéder à une correction manuelle de l'exposition, la grande majorité des appareils disposant de cette fonction. Trouvez le menu correspondant et choisissez une valeur de correction tendant selon le cas soit à la sous exposition (-), soit à la surexposition (+). La graduation globale et les paliers de correction (qui peuvent être des incrémentations de 1/3, 1/2 ou 1IL) varient d'un appareil à l'autre.

Une autre possibilité consiste à changer de mode de mesure de la lumière pour obtenir des résultats différents. Beaucoup d'appareils intègrent trois modes de mesure : la mesure pondérée centrale, la mesure spot, et la mesure multizone. Chacun est prédisposé, de par ses particularités, à un certain type d'images.

Si vous possédez un appareil suffisamment évolué, vous pouvez également utiliser la fonction de bracketing. Votre appareil prendra automatiquement une série d'images en changeant pour chacune les paramètres d'exposition. Vous visionnerez la série d'images et choisirez l'exposition qui vous convient le mieux. Le numérique vous permet de visionner le résultat dès la prise de vue, alors profitez-en pour ajuster les réglages dans l'immédiat.

"Rattraper" le coup

La partie gauche de l'image a été corrigée avec un calque dupliqué, passé en mode "produit" et dont l'opacité a été réduite à 80%. Si le batiment récupère des couleurs plus chaleureuses, il est difficile en revanche de retrouver les détails du parvis, uniformément blanc. © Linternaute.com

Avec un logiciel de retouche d'image classique, il existe plusieurs solutions pour corriger les problèmes d'exposition. Vous pouvez passer par un réglage des courbes si vous êtes familiarisé avec ce type de logiciels, ou bien privilégier les masques de fusion, qui sont plus accessibles aux novices, sous Photoshop Elements par exemple.

Pour corriger une sur-exposition et récupérer plus de détails dans les tons clairs, dupliquez votre calque et changez le mode de fusion de la copie : passez-le de "normal" à "produit". Ajustez au besoin l'opacité de ce calque pour un résultat optimal.

Dans le cadre d'une sous-exposition, procédez sensiblement de la même façon, mais choisissez le mode de fusion "superposition". Enregistrez une copie du résultat dans le format de votre choix, en jpeg par exemple. Vous constaterez que ces retouches très simples sont d'une grande efficacité pour améliorer vos images.

Mieux vaut sous-exposer que griller...

Sachez enfin qu'il est plus facile de récupérer et corriger une photo sous-exposée qu'une photo sur-exposée. En éclaircissant les zones sombres d'une image, vous pourrez retrouver quelques détails, alors qu'il sera plus délicat de restaurer les parties d'une image brûlée, noyées dans un blanc dont vous ne pourrez rien tirer. Mais rappelons que l'idéal est d'obtenir une photo réussie dès la prise de vue.

Et aussi

Annonces Google