Sisley : La Lisière de la forêt de Fontainebleau

En 1864, Alfred Sisley quitte l'école des Beaux-arts de Paris et choisit Fontainebleau pour s'exercer à la peinture en plein air. Dans la lignée de Corot, il devient un des plus grands paysagistes. Alfred Sisley : La Lisière de la forêt de Fontainebleau (1865), huile sur toile,129 x 208. Petit Palais, musée des Beaux Arts de la ville de Paris.
©  Photothèque des musées de la ville de Paris / Pierrain

Suggestions de contenus