Ballon d'or 2020 : le trophée annulé, France Football s'explique

Ballon d'or 2020 : le trophée annulé, France Football s'explique BALLON D'OR. L'organisateur du Ballon d'or a annoncé ce lundi que le trophée ne serait pas remis en 2020, "faute de conditions équitables". Pour la première fois depuis 1956, il y aura donc une ligne blanche sur le palmarès.

[Mis à jour le 20 juillet 2020 à 15h40] Les conséquences de la pandémie de coronavirus continuent de produire des conséquences sur l'actualité sportive en général dans cette année 2020 si particulière. Ce lundi, ce n'est pas le report d'un grand tournoi qui a été annocée mais l'annulation d'une cérémonie très attendu, celle du Ballon d'or 2020, censée récompenser le meilleur joueur de foot des douze mois écoulés. L'organisateur France Football explique aujourd'hui sur son site Internet : "À circonstances exceptionnelles, dispositions exceptionnelles. Pour la première fois de son histoire, débutée en 1956, le Ballon d'Or France Football ne sera pas attribué en 2020, faute de conditions équitables suffisantes (...) Pourquoi ?  Parce qu'une année aussi singulière ne peut – ni ne doit – être traitée comme une année ordinaire. Dans le doute, mieux vaut s'abstenir que s'entêter (...) Parce que le trophée du Ballon d'Or véhicule des valeurs autres que la seule excellence sportive (...) Parce que l'équité qui prévaut pour ce titre honorifique ne pourrait être préservée, notamment au niveau statistique et également de la préparation (...) Parce que nous ne souhaitions pas apposer au palmarès une astérisque indélébile du style " trophée remporté dans des circonstances exceptionnelles dues à la crise sanitaire du Covid-19". 

France Football indique également, pour expliquer ce choix d'annuler le Ballon d'or 2020, que la période effective de compétition dans tous les pays, réduite cette année aux mois de janvier et février, n'est pas suffisante pour évaluer "le meilleur" joueur. Par ailleurs, les votants "ont pu être distraits ou détournés de leur mission d'observation en raison d'autres priorités et urgences à gérer". Lionel Messi et Megan Rapinoe, lauréats l'an dernier, n'auront donc pas de successeur dans l'immédiat et il faudra attendre 2021 pour connaître les prochains vainqueurs puisque cette annulation est bien une "parenthèse" selon les termes du communiqué des organisateurs. De son côté, le FC Barcelone, le club de Lione Messi, a réagi par un tweet en forme de clin d'oeil, où figure une photo de l'attaquant argentin et le texte suivant : "Nous comprenons. De plus, tout le monde sait qui est le meilleur".

En savoir plus sur le Ballon d'or

Ballon d'or 2019 : le classement complet

Découvrez le classement complet du Ballon d'or 2019, décerné en décembre dernier à l'Argentin Lionel Messi, vainqueur devant le Néerlandais Virgil Van Dijk et le Portugais Cristiano Ronaldo :

  • 1er : Lionel Messi (Argentine/Barcelone), 686 points
  • 2e : Virgil Van Dijk (Pays-Bas/Liverpool), 679 points
  • 3e : Cristiano Ronaldo (Portugal/Juventus Turin), 476 points
  • 4e : Sadio Mané (Sénégal/Liverpool), 347 points
  • 5e : Mohamed Salah (Egypte/Liverpool), 178 points
  • 6e : Kylian Mbappé (France/PSG), 89 points
  • 7e : Alisson Becker (Brésil/Liverpool), 67 points
  • 8e : Robert Lewandowski (Pologne/Bayern), 44 points
  • 9e : Bernardo Silva (Portugal/Manchester City), 41 points
  • 10e : Riyad Mahrez (Algérie/Manchester City), 33 points
  • 11e : Frenkie De Jong (Pays-Bas/Barcelone), 31 points
  • 12e : Raheem Sterling (Angleterre/Manchester City), 30 points
  • 13e : Eden Hazard : (Belgique/Real Madrid), 25 points
  • 14e : Kevin De Bruyne : (Belgique/Manchester City), 14 points
  • 15e : Matthijs De Ligt : (Pays-Bas/Juventus Turin), 13 points
  • 16e : Sergio Aguero (Argentine/Manchester City), 12 points
  • 17e : Roberto Firmino (Brésil/Liverpool), 11 points
  • 18e : Antoine Griezmann (France/FC Barcelone), 9 points
  • 19e : Trent Alexander-Arnold (Angleterre/Liverpool), 8 points
  • 20e ex-aequo : Dusan Tadic (Serbie/Ajax Amsterdam), 5 points
  • 20e ex-aequo : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon/Arsenal), 5 points
  • 22e : Heung-Min Son (Corée du Sud/Tottenham), 4 points
  • 23e : Hugo Lloris (France/Tottenham), 3 points
  • 24e ex-aequo : Kalidou Koulibaly (Sénégal/Naples), 2 points
  • 24e ex-aequo : Marc-André Ter Stegen (Allemagne/FC Barcelone), 2 points
  • 26e ex-aequo : Georgino Wijnaldum (Pays-Bas/Liverpool), 1 point
  • 26e ex-aequo : Karim Benzema (France/Real Madrid), 1 point
  • 28e ex-aequo : Joao Felix (Portugal/Atlético Madrid), 1 point
  • 28e ex-aequo : Marquinhos (Brésil/PSG), 0 point
  • 28e ex-aequo : Donny Van de Beek (Pays-Bas/Ajax Amsterdam), 0 point

Le classement du Ballon d'or féminin

La cérémonie de remise du Ballon d'or 2019,, en décembre, avait également été l'occasion de décerner d'autres trophées, notamment le Ballon d'or féminin, remporté par l'Américaine Megan Rapinoe qui a été désignée meilleur joueuse du monde. Le classement complet du Ballon d'or féminin 2019

  • 1ère : Megan Rapinoe (Etats-Unis/Seattle Reign), 230 points
  • 2e : Lucy Bronze (Angleterre/Olympique Lyonnais), 94 points
  • 3e : Alex Morgan (Etats-Unis/Orlando Pride), 68 points
  • 4e : Ada Hegerberg (Norvège/Olympique Lyonnais), 67 points
  • 5e : Vivianne Miedema (Pays-Bas/Arsenal), 38 points
  • 6e : Wendie Renard (France/Olympique Lyonnais), 32 points
  • 7e : Sam Kerr (Australie/Chicago), 27 points
  • 8e : Rose Lavelle (Etats-Unis/Washington Spirit), 19 points
  • 9e : Ellen White (Angleterre/Manchester City), 18 points
  • 10e : Dzsenifer Maroszan (Allemagne/Olympique Lyonnais), 16 points
  • 11e ex-aequo : Amandine Henry (France/Olympique Lyonnais), 13 points
  • 11e ex-aequo : Sari van Veenendaal (Pays-Bas/Arsenal puis Atlético de Madrid), 13 points
  • 13e : Tobin Heath (Etats-Unis/Portland), 11 points
  • 14e ex-aequo : Pernille Harder (Danemark/Wolfsburg), 10 points
  • 14e ex-aequo : Lieke Martens (Pays-Bas/Barcelone), 10 points
  • 16e ex-aequo : Kosovar Asllani (Suède/CD Tacon), 6 points
  • 16e ex-aequo : Nilla Fischer (Suède/Wolfsbourg), 6 points
  • 16e ex-aequo : Marta (Brésil/Orlando), 6 points
  • 19e : Sofia Jakobsson (Suède/CD Tacon), 4 points
  • 20e : Sarah Bouhaddi (France/Olympique Lyonnais), 0 point

Le classement du Trophée Kopa (meilleur jeune)

Le trophée Kopa du meilleur jeune (footballeur de moins 21 ans) avait également été remis pendant la cérémonie du Ballon d'or. Le trophée avait été remporté en 2018 par Kylian Mbappé, qui avait atteint la limite d'âge en 2019. C'est le Hollandais Matthijs de Ligt (Juventus Turin, ex-Ajax Amsterdam) qui lui a succédé au palmarès. Le classement complet du Trophée Kopa 2019 :

  • 1er : Matthis De Ligt (HOL, Ajax Amsterdam puis Juventus), 58 points
  • 2e : Jadon Sancho (ANG, Borussia Dortmund), 49 points
  • 3e : Joao Félix (POR, Benfica puis Atlético de Madrid), 41 points
  • 4e : Vinicius Junior (BRE, Real Madrid), 17 points
  • 5e : Andreyi Lounine (RUS, Leganés puis Valladolid), 9 points
  • 6e : Mattéo Guendouzi (FRA, Arsenal), 5 points
  • 6e ex-aequo : Kai Havertz (ALL, Bayer Leverkusen), 5 points
  • 8e : Moise Kean (ITA, Juventus puis Everton), 3 points
  • 9e : Samuel Chukwueze (NGA, Villarreal), 1 point
  • 9e ex-aequo : Kang-in Lee (CDS, Valence), 1 point

Le classement du Trophée Yachine (meilleur gardien de but)

Pour la première fois, un trophée du meilleur gardien de but, baptisé trophée Yachine (en hommage au Russe Lev Yachine, seul gardien à avoir inscrit son nom au palmarès du Ballon d'or, en 1963) avait aussi été attribué à l'occasion de cette cérémonie de remise du Ballon d'or 2019. C'est le Brésilien Alisson Becker ( Liverpool) qui s'était adjugé le trophée. Le classement complet du trophée Yachine 2019 :

  • 1er : Alisson Becker (BRE, Liverpool), 795 points
  • 2e : Marc-André ter Stegen (ALL, FC Barcelone), 284 points
  • 3e : Ederson (BRE, Manchester City), 142 points
  • 4e : Jan Oblak (SLN, Atlético de Madrid), 131 points
  • 5e : Hugo Lloris (FRA, Tottenham), 80 points
  • 6e: Manuel Neuer (ALL, Bayern Munich), 52 points
  • 7e : André Onana (CAM, Ajax Amsterdam), 41 points
  • 8e : Kepa Arrizabalaga (ESP, Chelsea), 29 points
  • 9e : Wojciech Szczesny (POL, Juventus), 24 points
  • 10e : Samir Handanovic (SLN, Inter Milan), 6 points

Comment est organisé le vote pour le Ballon d'or ?

Les règles du vote concernant le Ballon d'or sont habituellement les suivantes : 176 journalistes de 176 pays différents sont chargés par France Football de livrer un classement de 1 à 5 et en attribuant 6 points pour le premier, 4 points pour le deuxième, 3 points pour le troisième, 2 points pour le quatrième et 1 point pour le cinquième. La période de vote dure plusieurs semaines. Pour le Ballon d'or féminin, France Football réunissait l'an passé 43 votants, tandis que pour le trophée Kopa, remis au meilleur joueur de moins de 21 ans, ce sont les anciens gagnants du trophée qui étaient invités à s'exprimer. Cette année, un nouveau trophée faisait son apparition, récompensant le meilleur gardien : le trophée Lev Yachine, en hommage au mythique footballeur russe, seul gardien de but à figurer au palmarès du Ballon d'or. Le vote était confié à 176 journalistes.

Quel est le palmarès du Ballon d'or ?

Découvrez le palmarès récent du Ballon d'or largement dominé par l'Argentin Lionel Messi et le Portugais Cristiano Ronaldo :

  • 2019 : Lionel Messi (ARG)
  • 2018 : Luka Modric (CRO)
  • 2017 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2016 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2015 : Lionel Messi (ARG)
  • 2014 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2013 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2012: Lionel Messi (ARG)
  • 2011 : Lionel Messi (ARG)
  • 2010 : Lionel Messi (ARG)
  • 2009 : Lionel Messi (ARG)
  • 2008 : Cristiano Ronaldo (POR)
  • 2007 : Kaka (BRE)