Il est allergique à la pelouse

Drôle de mésaventure pour Balotelli, à Kiev, en 2011. © Back Page Images Rex REX / SIPA
En mars 2011, lors du huitième de finale aller de Ligue Europa entre son équipe de Manchester City et le Dynamo Kiev, Mario Balotelli a dû quitter ses partenaires juste avant l'heure de jeu pour une curieuse raison : une allergie à la pelouse semi-synthétique du terrain ukrainien.

C'est au début de la seconde période que le joueur italien a ressenti le plus fortement des symptômes étranges : mal de tête, difficulté à respirer normalement, mâchoire gonflée... Après quelques minutes en seconde-mi-temps, le staff des Citizens a donc finalement décidé de remplacer le joueur.

"Mario allait mieux à la mi-temps mais juste avant que nous remontions sur le terrain, il s'est à nouveau plaint des mêmes symptômes", avait confirmé à l'époque l'entraîneur Roberto Mancini.
Suggestions de contenus