Bruno Bellone floué par un promoteur

Bruno Bellone, ici en compagnie de Michel Platini, lors de l'Euro 2008 en Suisse et en Autriche. © DIDELOT - SIPA

En juin 1984, Bruno Bellone est au sommet de sa gloire. Il vient d'inscrire le deuxième but des Bleus en finale de l'Euro, face à l'Espagne, scellant ainsi la victoire de l'équipe de France. La suite est moins rose pour l'ancien footballeur. Une blessure à la cheville met fin à sa carrière en 1990 : Bellone ne touche plus que les indemnités de la Sécurité sociale qui suffisent à peine à payer la pension alimentaire qu'il doit verser à son ex-femme suite à son divorce.

Il s'aperçoit aussi que ses économies (5 millions de francs), confiées à "ami" un promoteur immobilier, sont parties en fumée ! Dans l'impossibilité de rembourser son crédit immobilier, sa maison est saisie... Bruno Bellone a remonté la pente petit à petit et est aujourd'hui conseiller pour la section sports à la mairie du Cannet (Alpes-Maritimes).

Suggestions de contenus