Vacances en Espagne : confinement, port du masque, plages... Les conditions

Vacances en Espagne : confinement, port du masque, plages... Les conditions Vous partez bientôt en Espagne ? Si les frontières avec la France sont rouvertes depuis juillet, la reprise de circulation du Covid-19 implique des règles et restrictions particulières. Voici un point complet sur la situation.

[Mis à jour le 29 juillet 2020 à 14h56] En Espagne, on dénombre officiellement plus de 28 400 morts de la pandémie, et le nombre de cas a bondi ces dernières semaines. La France et l'Allemagne déconseillent respectivement depuis le 24 et le 28 juillet de voyager dans certaines régions espagnoles et le Royaume-Uni a rétabli le 26 juillet une quarantaine de deux semaines pour l'ensemble des voyageurs revenant d'Espagne. C'est donc une saison touristique très compliquée qui se dessine, dans un pays où le tourisme représente plus de 12% du PIB. En dépit de ces mesures internationales et du net rebond de l'épidémie, le gouvernement espagnol s'est voulu rassurant en réaffirmant, le 28 juillet, être une "destination sûre" pour les touristes. L'Espagne "s'est préparée et s'est renforcée pour faire face au virus et aux nouveaux foyers", a notamment souligné la porte-parole du gouvernement Maria Jesus Montero à l'issue du Conseil des ministres. "Les personnes qui visitent habituellement notre pays savent que l'une de nos forces est la qualité de notre système de santé." Et d'ajouter : "Tous les données indiquent que nous avons une bonne situation [sanitaire] dans la majeure partie du pays".

► Consultez le "Guide du touriste français en Espagne" (au temps du Covid-19), par l'Ambassade de France en Espagne

Quelles sont les régions déconseillées par les pays voisins ? La France recommande vivement à ses ressortissants d'éviter la Catalogne ; et l'Allemagne, de s'abstenir des voyages "non essentiels" et touristiques vers la Catalogne, la Navarre et l'Aragon en raison du "nombre élevé d'infections". Le gouvernement français n'exclut d'ailleurs pas de refermer la frontière France/Espagne, a prévenu le ministre de l'Intérieur Jean Castex le 18 juillet. "Nous surveillons cela de très près, (...) c'est un vrai sujet dont il faut que nous discutions aussi avec les autorités espagnoles", a-t-il précisé.

Quant au confinement, s'il avait progressivement été levé à l'approche de l'été, avec une réouverture des frontières extérieures du pays début juillet (notamment celle avec le Portugal), la réapparition de foyers locaux a obligé le pays à reconfiner localement. Il est toutefois possible de bronzer, se baigner ou se promener sur les plages, en respectant les règles fixées par chaque conseil municipal : les mesures diffèrent en fonction d'où vous vous trouvez dans le pays, avec des mesures plus ou moins strictes de distanciation sociale, c'est important de le savoir si vous prévoyez des vacances en Espagne cet été. La situation en Catalogne, notamment, fait l'objet d'attentions particulières. Voici un point complet.

Y-a-t-il des régions confinées en Espagne ?

Plusieurs régions ont été confinées en Espagne ces dernières semaines afin de freiner la reprise de l'épidémie de Covid-19. Dans l'agglomération de Barcelone, les règles de confinement concernent plus de quatre millions de personnes, invitées depuis le 17 juillet à rester chez elles mais sans obligation juridique, et ce a priori pour au moins deux semaines. Les sorties sont déconseillées. Les regroupements de plus de dix personnes sont interdits. La plupart des activités culturelles et de loisirs, ainsi que les spectacles publics sont fermés (théâtres, cinémas, aires de jeu pour enfants,...), les bibliothèques et musées restant toutefois ouverts, de même que les colonies de vacances. Les bars, hôtels et restaurants continuent à accueillir des clients, mais avec une capacité d'accueil limitée. Barcelone et sa banlieue, soit 13 communes au total (Barcelone et Viladecans, El Prat de Llobregat, Sant Joan Despí, Sant Boi de Llobregat, Cornellà, Sant Just Desvern, Esplugues de Llobregat, L'Hospitalet de Llobregat, Montcada i Rexach, Santa Coloma de Gramanet, Sant Adrià de Besós et Badalone) mais aussi Figuérès et Vilafant sont concernées par cette décision. Sont également concernées, dans la province de Lerida, les "comarques" (cantons) de Segriá (y inclus la ville de Lerida elle-même) et Noguera.

Même dispositif à Saragosse, en Aragon. Aux Baléares, les autorités locales ont demandé au ministère de la Santé de refaire des contrôles pour les voyageur à leur arrivée dans la région. Dans la nuit du 25 au 26 juillet, la Catalogne a par ailleurs fermé discothèques et salles de concert, et un couvre-feu a été mis en place à minuit pour les restaurants, bars et établissements de jeux. La région de Madrid a également pris de nouvelles mesures le 28 juillet, renforçant le caractère obligatoire du port du masque et limitant les rassemblements à 10 personnes.

A quelle date l'Espagne a-t-elle rouvert ses frontières avec la France ?

Destination préférée des Français pour les vacances, l'Espagne a officiellement rouvert ses frontières extérieures avec tous les Etats membres de l'Union européenne depuis le 21 juin 2020. Aucune mesure de quarantaine n'est requise à l'échelle nationale. D'autres ressortissants sont autorisés à entrer sur le sol espagnol, selon une liste régulièrement actualisée. En voici la version du 4 juillet 2020 : Algérie, Australie, Canada, Chine, Corée du Sud, Géorgie, Japon, Maroc, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Thaïlande, Tunisie et Uruguay. "Le principe de réciprocité est maintenu dans le cas des citoyens de l'Algérie, de la Chine et du Maroc", précise l'office du tourisme espagnol.

Documents, formalités et contrôles sanitaires pour aller en Espagne

Pour entrer sur le sol espagnol, les touristes doivent toutefois se plier à certaines règles et à des contrôles stricts :

  • Si vous arrivez par voie aérienne ou maritime, vous devez vous soumettre à une prise de température à l'arrivée en Espagne. Celle-ci ne devra pas être égale ou supérieure à 37,5°.
  • Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de santé publique. Celui-ci est téléchargeable sur le site www.spth.gob.es ou via l'application gratuite SPAIN TRAVEL HEALTH-SpTH. La saisie complète du formulaire permettra d'obtenir un QR Code qu'il faudra présenter à l'arrivée en Espagne. Si vous passez par une agence de voyages pour votre séjour, elle devra vous informer de l'obligation de remplir ce formulaire. Une version papier pourra également être admise durant une période transitoire devant durer jusqu'au 31 juillet.
  • Les visiteurs soupçonnés d'être contaminés par le Covid-19 seront soumis à une nouvelle évaluation sanitaire avec une nouvelle prise de température et une évaluation de leur état de santé. Si celle-ci confirme une contamination, le voyageur sera "transféré à un centre de santé", précise l'Espagne sur son site dédié au tourisme.

L'Espagne imposera-t-elle une quarantaine aux touristes étrangers cet été ?

Bonne nouvelle, la quarantaine imposée aux touristes étrangers arrivant en Espagne a été levée le 1er juillet 2020, au moment ou les frontières ont été ouvertes. Sous réserve de la présentation des documents sanitaires requis à l'arrivée sur le sol espagnol, aucune quatorzaine ou quarantaine n'est requise.

Quelles sont les mesures de distanciation sociale mises en place en Espagne ?

Des mesures d'hygiène et de distanciation sociale seront à respecter durant vos vacances d'été. Pour le moment, le port du masque reste obligatoire dans les transports en commun ainsi que dans les lieux publics où il n'est pas possible de garder une distance de sécurité de 2 mètres, par exemple dans les véhicules si les personnes à bord ne vivent pas sous le même toit.

Dans les hôtels et les hébergements touristiques mais aussi les restaurants, les commerces, les centres culturels, les salles de spectacles, les gérants doivent garantir une distance minimum de 1,5 mètre entre les clients mais aussi avec les employés.

Le port du masque est-il obligatoire en Espagne ?

Le port du masque est obligatoire dès l'âge de 6 ans sur la voie publique, dans les espaces en plein air, les espaces publics fermés s'il n'est pas possible de maintenir une distance d'au moins 1,5 mètre. Il est également obligatoire dans les transports en commun, les avions, trains ou bateaux ainsi que dans les véhicules privés si les occupants ne vivent pas sous le même toit. Le non-respect de cette mesure entraîne une sanction pouvant atteindre 100 euros.

Attention, la Catalogne est un cas particulier. Le port du masque y est obligatoire dans l'espace public depuis le 9 juillet, même si les mesures de distanciation sont respectées. En Aragon, le port du masque est également obligatoire en toutes circonstances, précise Diplomatie.gouv.fr le 29 juillet.

Les plages sont-elles ouvertes en Espagne cet été ?

Les plages des îles Baléares et Canaries, de l'Atlantique et d'une grande partie de l'Andalousie ont rouvert à la baignade, toujours avec de strictes mesures de sécurité.  Le ministère de la Santé recommande de limiter l'affluence sur les plages, d'y délimiter des espaces pour chaque groupe et d'espacer les parasols de 4 mètres. Charge ensuite aux communes d'interdire l'accès si les plages sont trop fréquentées. A Benidorm, célèbre station balnéaire de la Costa Blanca, des parcelles ont été installées avec un système de réservation en amont. Sur la Costa Brava, la commune de Lloret de Mar a opté pour une séparation en trois zones : familles, adultes et seniors, alors que d'autres communes recommandent de ne pas rester plus de trois heures sur la plage. Vous pouvez retrouver les conseils et recommandations sur le site de l'Institut pour la qualité touristique espagnole (ICTE) qui a lancé un label Safe Tourism Certified en collaboration avec le ministère de la Santé.

Les aéroports ont-ils rouvert, avec quelles compagnies partir en Espagne cet été ?

Un arrêté ministériel publié fin mai a autorisé la réouverture de huit aéroports espagnols : Séville, Minorque, Ibiza, Lanzarote-César Manrique, Fuerteventura, Tenerife Sur, Alicante-Elche et Valence. Ils viennent s'ajouter aux aéroports espagnols déjà en service : Josep Tarradellas Barcelona-El Prat, Gran Canaria, Adolfo Suárez Madrid-Barajas, Málaga-Costa del Sol et Palma de Mallorca. Concernant la France, Air France a repris un programme de vols avec l'Espagne. Même chose concernant EasyJet et Ryanair. Le port du masque est obligatoire dans les avions et à l'arrivée sur le sol espagnol.