Les larmes de Ségolène Royal, battue à la primaire PS

Autre époque autres larmes. Dans la course à la présidentielle 2012, Ségolène Royal n'a pas réussi à convaincre les sympathisants socialistes. Elle arrive quatrième derrière son ancien compagnon François Hollande, sa rivale Martine Aubry et son ancien bras droit Arnaud Montebourg. Un coup dur pour l'ex candidate à la présidentielle 2007 qui verse quelques larmes.
© INA
Suggestions de contenus