Najat Vallaud-Belkacem "Un choc de simplification pour les associations"

Quelle politique entend mener Najat Vallaud-Belkacem sur le secteur de l'éducation populaire, indispensable dans les quartiers, et plus généralement sur le monde associatif ?

Les phrases clés

"C'est évidemment dans ma mission, tout comme la vie associative et moi j'y crois énormément"

"L'éducation populaire, c'est le plus bel idéal qui soit, l'idée d'une formation tout au long de la vie en quelque sorte"

"Les MJC, les centres sociaux... Ce sont des structures auxquelles vous pouvez avoir accès à n'importe quel âge et dans lesquelles vous pouvez avoir accès au sport, à la culture, à tout ce qui vous ouvre sur la vie de votre territoire et plus largement"

"L'éducation populaire à vocation à être soutenu, c'est le rôle des collectivités locales mais l'Etat a toute sa part à y prendre"

"Il faut que dans le cadre des économies qu'on demande  aux collectivités locales on n'en vienne pas à fragiliser ce secteur, j'y veillerai"

"Il faut protéger ce secteur et lui simplifier la vie."

"On parle beaucoup du choc de simplification pour les entreprises, moi, ce que je vais défendre, c'est le choc de simplification pour les associations."

"Nous, les pouvoirs publics, devons faire en sorte d' offrir un guichet  unique aux associations."

"Et surtout qu'elles aient un soutien pluriannuel pour qu'elles n'aient pas à venir chaque année justifier de ce qu'elles font à partir du moment où l'on sait que ce qu'elles font relève quasiment du service public."