Dans l'opposition

Après la chute du gouvernement de Guy Mollet, François Mitterrand brigue la présidence du Conseil des ministres, mais échoue. Il entre alors progressivement  dans l'opposition jusqu'à se prononcer contre le retour du Général de Gaulle en 1958.  En septembre, il appellera à voter non au référendum et comparera de Gaulle à un dictateur, dénonçant le "coup d'Etat permanent".
©  AFP

Suggestions de contenus