Nouveaux mots du dico : les choix du Larousse et du Robert 2016

150 nouveaux mots font leur entrée dans le dictionnaire Larousse 2016, des dizaines intègrent aussi le Petit Robert. Voici ce que les deux institutions ont retenu pour ce nouveau millésime.

C'est devenu une tradition annuelle : les dictionnaires français dévoilent les dizaines de nouveaux mots qu'ils ont choisi d'intégrer à leur corpus déjà bien étoffé. En 2016, la cuvée est assez riche. Du côté du dictionnaire Larousse, c'est environ 150 nouvelles définitions qui font leur apparition. L'institution encyclopédique, qui fête ses 160 ans cette année, tient à se mettre à la page avec les expressions et les nouvelles terminologies utilisées par les plus jeunes ou du fait de l'évolution de la société. Voici ceux qui retiennent déjà l'attention.

Selfie : "autoportrait photographique, généralement réalisé avec un téléphone intelligent et destiné à être publié sur les réseaux sociaux ; Bolos : "Personne naïve ou peu courageuse, ou complétement ridicule, voire stupide" ; Mémériser : "Donner une allure de mémère à une femme, la vieillir" ; Tuto : "guide d’apprentissage, sur support papier ou sur Internet, constitué d’instructions visuelles (photos, vidéos) montrant comment réaliser une tâche ;  Electrosensibilité : "Ensemble des troubles physiques dus, selon la description des personnes atteintes, à une sensibilité excessive aux ondes et aux champs électromagnétiques ambiants. Sape : "Art de s’habiller avec élégance et à la dernière mode, qui témoigne souvent d’un souci de paraître ; Rétropédaler : Pédaler dans le sens inverse au sens habituel ;  Dédiabolisation : "Action de dédiaboliser, de faire cesser la diabolisation de quelque chose, de quelqu’un".

De nombreux mots du vocabulaire des nouvelles technologies se rajoutent à la liste des nouveautés : "community manager", "big data", "open data", "bitcoin". Autre domaine en constante évolution, la cuisine, avec de nouveaux termes déjà courants : "crudivore", "végan", ou encore la "tomate coeur-de-boeuf".

Le Larousse 2016 consacre aussi des expressions qui font partie du langage quotidien, mais dans un registre familier, comme "partir en cacahouète", "être maquillé comme un camion", "prendre cher" ou "tendu comme un string". Et parmi les entrants dans la catégorie des noms propres, on retrouve Renaud Lavillenie, Bernard-Henri Lévy, Banksy, Pierre Rabhi, Michel Jonasz, Pierre Richard, Malala Yousafsai.

Beuh, Fiu, bretonnisme... Les choix du Petit Robert

Le Petit Robert 2016 a lui-aussi intégré des dizaines de mots à son dictionnaire de la langue française. Voici une petite sélection des plus étonnants :

Zadiste : "Militant qui occupe une Zad" ; Scud : "Missile tactique sol-sol conçu par l'Union soviétique" ou "Attaque verbale" ; Désimlocker : Débloquer un téléphone mobile verrouillé par un opérateur afin de pouvoir l'utiliser sur le réseau d'un autre opérateur ; Fiu : "Grande lassitude. Etre fiu : être fatigué, être blasé, en avoir assez" ; Arty : "Qui s'apparente à l'avant-garde artistique" ; Baltringue : "Personne incapable, personne peureuse, lâche" ; Beuh : "Marijuana" ; Binouze : "Bière", Bretonnisme : "Fait de langue propre au français parlé en Bretagne ;  Gyropode : "Véhicule électrique monoplace constitué d'une plateforme sur deux roues que le conducteur, debout, manoeuvre à l'aide d'un guidon" ; Mème : "Image, vidéo ou texte humoristique se diffusant largement sur Internet" ou "Idée, représentation mentale ou élément culturel qui se propage d'un individu à l'autre, par imitation, dans une même société" ;

Article le plus lu : Géminides : comment voir la pluie d'étoiles filantes ? : voir les actualités

Dictionnaire / Expression

Annonces Google