Mort de Léo Marjane : la chanteuse est décédée d'une crise cardiaque à 104 ans

Elle avait marqué les années 1930 et 1940 de son talent : la chanteuse Léo Marjane est morte dimanche 18 décembre d'une crise cardiaque, à l'âge de 104 ans.

[Mis à jour le 19 décembre 2016 à 11h13] La doyenne de la chanson française avait 104 ans. Léo Marjane s'est éteinte hier soir, à son domicile de Barbizon, près de Fontainebleau, en Seine-et-Marne. C'est son fils, Philippe Ladoucette, qui l'a annoncé à l'AFP ce lundi matin. Cette artiste, très célèbre dans les années 1940, a laissé quelques airs qui resteront dans l'histoire collective, comme "Seule ce soir", une chanson qui décrivait le quotidien des Françaises dont le mari était retenu prisonnier en Allemagne durant la Seconde guerre mondiale. Elle sera pourtant une cible des comités d'épuration à la Libération, et jugée pour avoir chanté dans des établissements fréquentés par des officiers allemands durant l'Occupation. Elle sera complètement acquittée à l'issue de son procès, mais son image en restera ternie.

Léo Marjane restera célèbre pour avoir introduit et popularisé le jazz en France, en reprenant des tubes américains, comme Night and Day ou Begin tne Beguin de Cole Porter, ou encore En Septembre sous la pluie. Elle aura chanté presque tous les grands standards, de Marseille - où elle a fait ses débuts - à Paris, en passant par les Etats-Unis. Mais Léo Marjane a aussi mis à l'honneur la chanson française, avec près de 200 chansons interprétées jusqu'à la fin de sa carrière, à la fin des années 1950, parmi lesquelles : "Sérénade portugaise" de Charles Trénét, "Mademoiselle Hortensia", "Clopin-clopant", "Les croix", "Brésil", "Mets deux thunes dans l'bastringue", "Mon Ange", "La chapelle au clair de lune".

Article le plus lu : Millas : premiers éléments pour expliquer le drame : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google