Progress : suivez la trajectoire du vaisseau spatial russe [EN DIRECT]

Progress : suivez la trajectoire du vaisseau spatial russe [EN DIRECT] La Russie a annoncé mercredi avoir perdu le contrôle d'un vaisseau spatial inhabité, qui devait ravitailler la station internationale ISS. Le cargo "Progress" va s’écraser sur Terre prochainement. Mais on ignore où il va tomber précisément.

[Mis à jour le 30 avril 2015 à 09h04] Selon le site N2yo.com, spécialisé dans l'observation des satellites, Progress survole la Terre à toute vitesse, à 7,5 km par seconde (25 000 km/h). Il traverse successivement et sans relâche l'Océan indien, le Pacifique, l'Atlantique et avale les continents à une allure folle. Ce mercredi 29 avril, après être remonté vers le Nord, le long de la côte est des Etats-Unis, il est passé au dessus de l'Atlantique pour approcher de l'Europe. Il a survolé en moins d'une minute une partie de la France vers 16h30, sur une ligne tracée entre Amiens et Strasbourg, avant de poursuivre sa course effrénée. Il est repassé quelques minutes plus tard au dessus des Pyrénées atlantiques. Il était il à moins de 200 km d'altitude, mais toutes ces données sont extrêmement fluctuantes.

Un cargo spatial russe, appelé Progress M-27 M, inhabité et en perte totale de contrôle, va retomber sur Terre dans les jours qui viennent. Les opérateurs de vol russes ne sont plus en mesure de guider le module, qui devait ravitailler en vivres la station internationale ISS. Selon les dernières informations livrées par la Nasa, le cargo, lancé depuis la base de Baïkonour, au Kazakhstan, a atteint son orbite, mais a rapidement connu des problèmes de transmission avec la Terre. La transmission des données télémétriques n'est que partielle depuis le décollage, rendant l'engin difficile à manœuvrer depuis mardi. Selon l'agence de presse russe Tass, ce problème de transmission se doublerait d'un problème de "défaillance du lanceur". Toujours sur son orbite, le vaisseau est actuellement "en vrille", tournoyant lentement sur lui même.

Suivez la trajectoire du vaisseau spatial en direct sur le site N2yo.com.

La trajectoire du vaisseau spatial Progress, en perdition au dessus de la Terre. © Capture http://www.n2yo.com

Crash du vaisseau spatial "entre le 7 et le 11 mai" ?

La chute du cargo "a commencé", a affirmé mercredi matin un responsable du complexe spatial russe d’où il a été lancé. Il expliquait que Progress avait des réactions "totalement incontrôlables". Les Russes ont tenté deux nouvelles fois de reprendre le contrôle de l’engin, en vain. Cette source précise à l’AFP qu’il est impossible de prédire le lieu et la date de la chute. "Cela dépend de beaucoup de facteurs". L'agence spatiale russe indiquait pourtant ce midi que "les débris" de l'appareil devraient tomber sur Terre entre le 7 et le 11 mai. Quant au lieu de la chute et aux risques, les nouvelles sont rassurantes. Progress devrait selon toute vraisemblance se désagréger lors de son entrée dans l'atmosphère. La planète est par ailleurs majoritairement recouverte d'océans. Mais le risque de dégâts reste possible.

Une fois qu'ils ont accompli leur tâche, les cargos "Progress", qui sont envoyés entre 3 et 4 fois par an vers l'ISS, retombent sur Terre. Avec une protection nulle lors de leur entrée dans l'atmosphère (ils n'ont pas de bouclier thermique comme les vaisseaux habités), ils sont totalement désintégrés et leur contenu, en particulier les déchets ramenés de la Station spatiale internationale, sont totalement réduits en cendres par combustion. Reste que cette opération est généralement pilotée à distance pour se dérouler dans les meilleures conditions. Cette fois, elle va avoir lieu dans des conditions totalement aléatoires.

Chargement de votre vidéo
"Le cargo russe Progress devenu incontrôlable dans l'espace"

Pas de ravitaillement essentiel dans le vaisseau spatial

Le cargo devait s’amarrer à ISS ce jeudi 30 avril. Il est chargé en eau et en nourriture, ainsi qu’en matériel scientifique. Mais la Nasa s’est montré rassurante : le vaisseau ne transporte aucun ravitaillement essentiel pour le fonctionnement de la partie américaine et russe de l’ISS. Les six membres d’équipage actuellement à bord d’ISS disposent en effet de plusieurs mois de réserves devant eux. De quoi largement tenir avant l’arrivée du prochain vaisseau ravitailleur, en juin. Trois à quatre cargos de ce type sont en effet envoyés chaque année pour apporter des vivres aux personnes présentes à bord d’ISS.

Le dommage pourrait aussi être lourd pour le patrimoine russe. Le vaisseau spatial emmène en effet à son bord une réplique du drapeau de l'URSS qui avait été hissé en haut du Reichstag en avril 1945 par l'armée rouge, lors de la chute de l'Allemagne nazie. Selon Roskosmos, l'agence spatiale russe, ce drapeau devait être au centre d'un message des cosmonautes à leur peuple le 9 mai prochain pour l'anniversaire des 70 ans de la capitulation. La capitulation a officiellement été actée dans la nuit du 8 au 9 mai à 0h16, heure russe (23h16 heure de l'ouest ou heure française, ce qui explique qu'elle soit fêtée le 8 mai en France).