Audrey Pulvar : une vengeance froide contre Arnaud Montebourg ?

Audrey Pulvar s'est confiée sur son idylle passée avec Arnaud Montebourg, avec de nombreuses piques, quelques jours après avoir jugé que François Hollande devait l'écarter du gouvernement...

Audrey Pulvar ne se lasse plus d'évoquer son ancien compagnon Arnaud Montebourg dans les médias. Dans une longue interview accordée à Gala, la chroniqueuse de D8 revient sur les derniers mois écoulés qui en ont fait la star d'un véritable "roman". Et au détour que plusieurs questions sur sa relation très médiatique avec Arnaud Montebourg, la journaliste se livre comme jamais : avec l'homme qui l'a accompagnée jusqu'en novembre 2012, elle avoue qu'elle sera "toujours en communion de pensée". "Il sera toujours dans mon cœur, et inversement je pense", confie Audrey Pulvar.

Un gentil mot, presque poignant, qui est suivi immédiatement d'une pique très claire : "En revanche je ne sais pas si on peut être ami avec quelqu'un qu'on ne voit jamais..." Car si l'entretien d'Audrey Pulvar à Gala semble rempli des meilleurs intentions, il est truffé de phrases qui, rétrospectivement, peuvent sembler assassines. "Je n'ai pas tout à fait la trajectoire que j'aurais pu avoir si je ne l'avais pas rencontré", avoue d'abord Pulvar, qui signifie clairement que cette relation amoureuse a plombé sa carrière. Déçue d'avoir été réduite "au rôle de 'compagne de', qui penserait à travers son compagnon", elle a été, il est vrai, écartée tour à tour de i>Télé, France Inter puis France 2. "Je l'ai vécu de façon totalement injuste", confie-t-elle aujourd'hui estimant que sa "réputation" a été ternie par cette relation. "Plus on peut me taper dessus plus, apparemment, ça fait du bien à ceux qui le font".

Arnaud Montebourg et les 2be3

Mais les journalistes ne sont pas les seuls à être visés par cette sortie médiatique. Arnaud Montebourg semble bien être au cœur de la cible. Vacherie ou maladresse : Audrey Pulvar révèle que quand elle a rencontré Arnaud Montebourg, il lui a dit "qu'il écoutait des musiques pourries". Et de donner un exemple éloquent : "Mais les 2be3, j'avoue, ce n'était pas possible !" Une manière de ridiculiser le ministre ? Aujourd'hui, presque soulagée, Audrey Pulvar affirme qu'elle a retrouvé en tout point sa liberté ("Je voulais être libre et j'ai vraiment l'impression de l'être"). Pas vraiment élégant encore une fois vis-à-vis de son ex.

Circonstance aggravante : l'interview à Gala est loin d'être la première bravade d'Audrey Pulvar contre Arnaud Montebourg. Il y a quelques semaines, sur le plateau du Grand Journal de Canal+, la journaliste a évoqué le remaniement ministériel et ses favoris. Et le ministre du Redressement productif n'a visiblement pas trouvé grâce à ses yeux. Selon Audrey Pulvar, Arnaud Montebourg devrait quitter le gouvernement car il est un "trublion qui fait le plus de bruit". Pire : semblant en conflit permanent avec Jean-Marc Ayrault et sa ligne budgétaire et économique, il "gène manifestement l'action de François Hollande" selon son ex-compagne. Le meilleur argument pour que celui-ci se face "virer au prochain remaniement" dixit Pulvar.

Juste après la rupture, Audrey Pulvar s'était déjà confiée au Point auquel elle donnait quelques éléments sur les raisons de sa séparation, annoncée par texto à l'AFP. "Je pensais qu'Arnaud reviendrait, puis la rumeur a commencé à circuler", confiait alors la journaliste en ajoutant, presque éplorée : "Le pouvoir change les gens". Une marque de déception tenace vis-à-vis d'Arnaud Montebourg ?

EN VIDÉO - Réunissant 17 % des voix lors des primaires socialistes, Arnaud Montebourg s'était affiché avec Audrey Pulvar en octobre 2011.

Chargement de votre vidéo
"Montebourg, surprise des primaires"