"Nanopuces", "fausses seringues"... Ces intox virales sur les vaccins anti-Covid

Mauricette le 27 décembre 2020 à l'hôpital René-Muret de Sevran, près de Paris. © Thomas Samson / AP / SIPA

"Mauricette est morte"

Que dit la rumeur ?

Le week-end du 16-17 janvier, la rumeur court sur de nombreux comptes antivaccination : Mauricette est morte des suites de sa vaccination. La retraitée de 78 ans a été la première Française à recevoir une dose du vaccin Pfizer-BioNTech, le 27 décembre à Sevran. Alors, vrai ou faux ?

Pourquoi c'est faux : 

Il s'agit "d'une 'fake news' pitoyable". Stéphane Blanchet, le maire de la ville de Sevran, a tenu à rétablir la vérité dès le 17 janvier sur sa page Facebook. "J'ai contacté le directeur de l'hôpital René-Muret", "Mauricette va bien", souligne-t-il dans son post. Contacté par Libération, l'AP-HP a confirmé que le décès de Mauricette était "faux".

Suggestions de contenus