On ne transforme pas le corps

La technologie de l'ARN messager montre au corps comment se défendre contre le virus, via l'injection dans l'organisme de brins d'instructions génétiques. © Bony / SIPA

Ce qui est vrai : 

En fait, l'ARN messager n'est pas capable d'accéder au noyau de nos cellules, d'interagir avec lui et donc, de transcrire dans notre ADN ses instructions. Ce constat se base notamment sur le fait que seule une toute petite séquence de l'ARN du coronavirus est introduite dans notre organisme avec le vaccin. Le généticien Axel Kahn soulignait en prime début décembre sur franceinfo : "L'ARN vient de l'ADN mais il n'y retourne pas". Et de rassurer encore davantage : "On ne transforme pas le corps (...) c'est une totale absurdité".

Suggestions de contenus