Philippe Lamy, président (Lamy expertise) : "Il ne faut pas redouter le pire pour le marché de l'immobilier"

Philippe Lamy, président de Lamy-expertise © Lamy-Expertise
"Les perspectives sont moins ternes que ce que les chantres du catastrophisme prédisent. Mais le marché immobilier est divers et morcelé. Bien sûr, les marchés les plus toniques comme Paris, Lyon ou la Côte d'Azur devraient rester légèrement haussiers. Les zones de moindre activité souffriront sans doute un peu. Mais, sauf les secteurs économiquement sinistrés, il ne faut pas redouter le pire. Les volumes de ventes, la rotation des biens et le prix au mètre carré nous incitent à la prudence. Cependant le parti de l'attentisme nous paraît, cette année encore, plus risqué que celui de l'investissement immobilier, sur les marchés immobiliers locaux les plus toniques et les plus sains."

 Acheter ou vendre dans un marché immobilier baissier