Les salariés du privé gagnent en pouvoir d'achat avec la réforme des cotisations

© alphaspirit / 123RF.com

Les salariés du privés sont les principaux bénéficiaires de la bascule des cotisations salariales vers la CSG. La hausse de 1,7 point de la contribution, qui est effective depuis le 1er janvier, sera plus que compensée par la suppression des cotisations. Pour rappel, les cotisations maladie (qui s'élevaient à 0,75% sur la fiche de paie des salariés) ont été supprimées au 1er janvier 2018 et les cotisations chômage (2,4%) ont été diminuées de 1,4 point. Ces dernières disparaîtront définitivement au 1er octobre prochain. Si les salariés devront attendre l'automne 2018 pour ressentir les effets de la double mesure, l'exécutif promet une hausse des salaires nets de 1,45%. Un salarié du privé percevant le Smic gagnerait ainsi 260 euros supplémentaires par an à compter de 2019 et un employé gagnant 2 000 euros mensuels encaisserait 350 euros de plus chaque année.

Suggestions de contenus