Les gros épargnants avantagés par la suppression de l'ISF

© Ivan Kmit / 123RF.com

Les gros épargnants sortent évidemment gagnants de la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune. Car l'ISF a été transformé en impôt sur la fortune immobilière (IFI), désormais recentré sur le seul patrimoine immobilier. Le nouvel impôt conserve le même seuil d'imposition, le même barème, mais ne taxe plus les actifs mobiliers. Les placements bancaires et financiers, les titres et les liquidités sortent donc du champ de l'impôt sur la fortune. Un contribuable ayant placé son patrimoine dans des valeurs mobilières tire alors complètement profit de la nouvelle fiscalité

Suggestions de contenus