Pourquoi faut-il mieux penser à long terme ?

© Suphakit Banthitarojanapat
Comme indiqué précédemment, le cours de l'action de la Française des Jeux est susceptible de fluctuer dans un premier temps. Les interlocuteurs que nous avons contactés sont unanimes : la FDJ étant par essence une valeur de rendement, il convient de viser à long terme. "Il est certain que si lors de l'entrée en Bourse le titre fait -20%, et que le particulier décide de mettre en vente ses actions, la désillusion sera considérable. Psychologiquement, ce sera très difficile à encaisser", indique Alexandre Baradez. D'autant plus que plusieurs éléments peuvent peser. Pour conserver son monopole, la Française des Jeux va devoir verser 380 millions d'euros à l'Etat avant juin 2020. "A moyen terme, oui on peut estimer que cela va peser sur la valeur de l'action", prédit le Chief Market Analyst du courtier IG. Et pour cause, un des scénarios probables serait que la FDJ réalise un emprunt, ce qui pèserait son rendement. Autre donnée, plus financière, à prendre en compte à court terme : "le timing d'introduction du cycle boursier", aujourd'hui dans une phase haute. Des craintes sur la croissance par exemple, pourraient "accroître les pressions sur le titre" et donc inciter les investisseurs à vendre. 
Suggestions de contenus