Son pire souvenir de tournage : sa dernière réalisation

© Laurent Vu/SIPA
Avoir une grande carrière n'empêche en rien d'avoir quelques ratés en cours de route. En 1997, alors qu'il réalise son septième et dernier film "Droit dans le mur", l'acteur vit ce qu'il appelle "son pire souvenir de tournage". Embourbé dans la production de ce film (qui sera un véritable échec), Pierre Richard ne se rend compte de la difficulté dans laquelle il s'est mis, seulement un mois avant le début de tournage.
Si le film voit le jour, le personnage principal de Roman fait défaut, beaucoup trop éloigné de la réelle nature de l'acteur. Il se confie sur cet échec cuisant : "Ça s'appelait "Droit dans le mur" et c'est ce qui s'est passé. Je ne sais pas ce qui m'a pris de jouer un paumé sombre, alors que je suis un paumé solaire".
Suggestions de contenus