Parasite : faut-il aller voir la Palme d'or du Festival de Cannes ? PARASITE - Récompensé par la Palme d'or au Festival de Cannes, Parasite sort ce mercredi dans les salles françaises. Et la presse est unanime : c'est un grand film.

[Mis à jour le 5 juin 2019 à 17h45] D'ordinaire, le choix des différents jurys pour la Palme d'or du Festival de Cannes divise toujours. Cette année cependant, l'annonce de la palme accordée à Parasite du Sud-coréen Bong Joon-ho s'est placée comme une évidence. Et pour cause, dès la sortie des projections du film en sélection officielle, on a senti chez les festivaliers ce constat : Parasite avait l'étoffe du film primé. Ce sentiment s'est finalement changé en confirmation, Bong Joon-ho obtenant ainsi la toute première palme d'or de l'histoire du cinéma sud-coréen.

Que disent les critiques de la presse sur Parasite ?

Et la presse est dithyrambique. Pour 20 Minutes, le long-métrage a tout ce qu'il faut pour devenir un film culte : "Parasite est tellement bien troussé qu'on a envie d'y retourner illico". Le Figaro confirme, le film primé à Cannes "n'a pas volé sa palme d'or". Le Télégramme loue également le talent des acteurs qui "rajoutent beaucoup de nuances et sont pour le moins savoureux". Le magazine spécialisé Première, qui publiait sa critique pendant la quinzaine à Cannes, se demandait déjà si Parasite n'obtiendrait pas la Palme car Bong Joon-ho signe ici "un film qui est au font aussi drôle qu'inquiétant". Sentiment prémonitoire puisque cette Palme, Parasite l'a bien reçue et le long-métrage semble promis à un bel avenir en salles !

Vous avez vu Parasite ? Donnez votre avis sur Linternaute.com

Bong Joon-ho est un réalisateur originaire de Corée du Sud dont la filmographie est particulièrement intéressante. Caractérisés par une capacité à mélanger les genres, ses longs-métrages ont régulièrement obtenu des prix aussi bien en Corée du Sud qu'à l'international. Papa de Barking Dogs mais aussi de Memories of Murder, considéré comme son premier chef d'oeuvre, Bong Joon-ho a aussi réalisé The Host mais aussi Snowpiercer. Plus récemment, son film Okja a été diffusé en exclusivité sur Netflix et même présenté hors compétition à Cannes. Son dernier film, Parasite, a remporté la Palme d'or de l'édition 2019 du Festival de Cannes.

Box Office Parasite

L'effet Palme d'Or marche à fond pour Parasite de Bong Joon-ho ! Pour ses premières séances à Paris, le film sud-coréen a fait le plein dans la capitale avec 3531 entrées réalisées. Sur 27 copies disséminées à Paris, cela représente une moyenne de 131 entrées par copies. C'est beaucoup mieux que le blockbuster de la semaine, X-Men Dark Phoenix, qui arrive seulement deuxième avec 2302 copies en premières séances à Paris sur 25 copies dans la capitale.

Synopsis - Toute la famille de Ki-taek est au chômage. Elle s'intéresse particulièrement au train de vie de la richissime famille Park. Mais un incident se produit et les 2 familles se retrouvent mêlées, sans le savoir, à une bien étrange histoire...

Photos

Parasite : faut-il aller voir la Palme d'or du Festival de Cannes ?
Parasite : faut-il aller voir la Palme d'or du Festival de Cannes ?

[Mis à jour le 5 juin 2019 à 17h45] D'ordinaire, le choix des différents jurys pour la Palme d'or du Festival de Cannes divise toujours. Cette année cependant, l'annonce de la palme accordée à Parasite du Sud-coréen Bong Joon-ho s'est...