Champagne : le grand vrai-faux

Rafraîchir le champagne dans un sceau à glace © Daria Minaeva / 123RF
Derrière ses fines bulles se cachent souvent de grands moments de fête et de bonheur. Mais les idées reçues ont encore la vie belle lorsqu'il s'agit de champagne. Démêlez le vrai du faux, et apprenez à le déguster dans les règles de l'art.

Le champagne doit être servi glacé : vrai ou faux ? 

FAUX. Pour que le champagne libère pleinement ses arômes, il ne doit pas être servi trop froid (cela anesthésierait les papilles gustatives), ou trop chaud (il perdrait en effervescence et en vivacité). Aussi, on considère que la température idéale pour un champagne se situe entre 8° et 10° C. Afin de déployer toute la complexité de leurs arômes, les champagnes millésimés, rosés et les cuvées de prestige, pourront être dégustés à une température un brin plus élevée comprise entre 10° et 12 °C. Pour atteindre cette fraîcheur parfaite, l'astuce consiste à plonger la bouteille dans un seau à champagne rempli d'eau et de glace pendant une demi-heure ou de la placer dans le bas du réfrigérateur pendant 4 heures. Le passage au congélateur est en revanche à bannir !
Suggestions de contenus