Booba : mais que reproche-t-il à Kanye West ?

Booba : mais que reproche-t-il à Kanye West ? Après Rohff, La Fouine, Kaaris ou Damso, le rappeur Booba s'en prend cette fois à un poids lourd mondial du rap, Kanye West, qu'il "déteste".

[Mis à jour le 25 février 2020 à 15h51] On ne l'entend plus sur Instagram, dont il a été banni, c'est désormais dans les colonnes du magazine GQ que Booba se lâche. Le rappeur, adepte des clashs en tout genre et contre de nombreux artistes, a décidé cette fois de s'attaquer à un poids lourd mondial du rap et de la musique en général... Kanye West. Parce que sur le rap américain aussi, Le Duc de Boulogne, qui vit à Miami, a apparemment son mot à dire. Et évidemment, une fois de plus, Booba n'y va pas par quatre chemins. "Kanye, je déteste, humainement, musicalement, c'est tout ce que je ne supporte pas, ça fait dix ans qu'il a craqué", commence le rappeur de 43 ans dans l'interview accordée à GQ.

Et de renchérir : "C'est un démon ce mec, c'est le règne du mensonge, de l'hypocrisie, du fake, c'est horrible. Sa meuf, elle a un cul comme ça, mais elle va te jurer sur la tête de sa fille qu'il est vrai. C'est incroyable d'être aussi nul. Et puis personne n'écoute sa musique ! Les gens écoutent une fois par curiosité, mais après ils arrêtent. Je l'ai vu en concert, le mec ne sait ni chanter ni rapper, il n'a pas de souffle, pas de coffre, c'est le néant."

Une sortie qui, évidemment, n'est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux, où les commentaires pleuvent, faisant des hashtags #Kanye et #Booba deux des cinq sujets les plus discutés sur Twitter ce mardi. Nombreux étant les internautes à souligner, entre autres, que Kanye West est l'un des plus gros vendeurs d'albums de la planète (avec 32 millions d'exemplaires écoulés et 100 millions de téléchargements), ou encore qu'il a été récompensé de 21 Grammy Awards tout au long de sa carrière.

Kaaris épinglé aussi par Booba

Mais Kanye West n'est pas le seul à en prendre pour son grade dans l'interview de Booba au magazine GQ. Son meilleur adversaire, Kaaris, a lui aussi essuyé un tacle dans les règles du Duc à propos de leur projet d'octogone, finalement avorté par le Dozo après des mois de négociations. Une annulation qui, visiblement, n'a pas encore été digérée par Booba. "Kaaris, il m'a niqué mon délire en déclarant forfait, ça m'a démoralisé. C'est vraiment moche ce qu'il a fait, c'est honteux. Et puis il y avait beaucoup d'argent à gagner, 1,5 million minimum. Moi, j'avais déjà mis ça dans ma compta ! Comment il a pu cracher sur cet argent ?", lance l'interprète de Scarface dans les colonnes du magazine. Et de conclure : "C'était le combat que toute la France attendait. Tous milieux confondus ! Moi, ça m'a surpris, les gens m'arrêtaient dans la rue, c'était un truc de fou !"