L'hirondelle de fenêtre

Hirondelle de fenêtre © Christelle Milesi

L'hirondelle urbaine par excellence

Si ses cousines, l'hirondelle rustique et l'hirondelle des cheminées, affectionnent davantage la campagne, l'hirondelle de fenêtre est pour sa part une vraie citadine. On la reconnaît aisément grâce à un croupion blanc et un masque noir. Son chant doux et régulier, poussé lorsqu'elle se situe près de son nid, est très mélodieux. Les hirondelles de fenêtre aiment se regrouper sur les toits, en automne, juste avant le grand voyage en directions des pays d'Afrique. On aura le plaisir de l'admirer aux premiers beaux jours printaniers. A savoir : sa présence dans les villes indique que celles-ci ne sont pas polluées.

Suggestions de contenus