Les défaites aussi mythiques que des victoires Teddy Riner aux Mondiaux 2010 : l'Histoire attendra

Teddy Riner est une force de la nature. Alors voir un colosse de 130 kg pleurer, ça fait tout bizarre. En effet, le jeune judoka français n'a pu retenir ses larmes après la finale perdue en "toutes catégories" aux Championnats du monde 2010.

mieux ne vaut pas énerver teddy riner.
Mieux ne vaut pas énerver Teddy Riner. © Thierry Plessis - Galerie photo

Le scénario du "vol"

Quand Teddy Riner arrive en septembre aux Mondiaux de Tokyo, la "Mecque" du judo, il est bien décidé à conquérir ses 4e et 5e titres mondiaux. D'abord en "poids lourds", puis en "toutes catégories".

La première épreuve est une formalité. Riner gagne tous ses combats sur ippon, hormis la finale face à Andreas Toelzer, qu'il remporte sur un yuko dans le golden score (l'équivalent du but en or en prolongations dans le foot...) Le judoka devient ainsi quadruple champion du monde. Satisfait, Riner ne s'enflamme pas : "Le titre est là. Maintenant, je vais prendre une bonne douche et après on va se concentrer lundi pour le "toutes cat"".

Quatre jours plus tard, il est donc de nouveau sur le tatami pour tenter de conquérir une 5e médaille d'or mondiale, ce qu'aucun judoka n'a jamais réussi à faire avant lui.

Il passe les tours sans problème. En finale, il affronte le Japonais Daiki Kamikawa. Il domine le combat de bout en bout : le Nippon est plutôt passif, Riner attaque, mais ne concrétise pas... Pendant le temps supplémentaire, Kamikawa se montre plus offensif et, même si aucun point n'est marqué, deux juges sur trois le déclarent vainqueur.

Teddy Riner perd alors ses nerfs : "Je suis en colère, je me suis fait voler ! Je fais tout le combat et c'est lui qui gagne. Ce match, je devais le gagner depuis longtemps". Sur le podium, le champion français de 21 ans est en larmes.

Le 5e titre en 2011, à Paris

C'est finalement à Bercy, le 27 août 2011, que Teddy Riner est devenu le judoka le plus titré de l'histoire, remportant un 5e titre mondial, dans la catégorie + de 100 kg. En six combats, il aura seulement passé 11 minutes et 16 secondes sur le tatami. 

Il lui reste désormais à conquérir le titre olympique à Londres en 2012 pour que son palmarès soit complet (en 2008, Riner avait dû se contenter d'une médaille de bronze).