Faut-il se faire opérer ?

L'opération n'est pas une obligation. Il est possible de ne faire que de la rééducation. © Scott Griessel - Fotolia

Pourquoi opérer ?

L'opération n'est pas une fatalité. Cependant, elle est conseillée si le patient est jeune, car le genou est moins stable qu'à un âge avancé (risque de rechute plus grand), si sa vie professionnelle exige des compétences physiques (déménageurs, ouvriers du bâtiment...), si c'est un sportif régulier.
Pour les autres, il est possible d'éviter l'opération et de ne faire que de la rééducation.

Quand opérer ?

L'intervention chirurgicale n'est pas urgente. Il est même préférable d'attendre plusieurs semaines après l'accident (2 mois en général), de sorte que le genou ait récupéré du traumatisme.

D'ailleurs, ceux qui choisissent de ne pas être opérés peuvent revenir sur leur décision longtemps après la rupture des ligaments, soit parce que leur genou n'est pas assez stable, soit parce qu'ils veulent découvrir un sport où le risque de rechute est élevé (voir p.2).