L'archipel des onze mille vierges

Saint-Pierre-et-Miquelon a d'abord été baptisée "archipel des onze mille vierges" par un navigateur portugais, José Álvarez Faguendes, débarqué le jour de la Sainte Ursule en 1520. L'archipel a ensuite été conquise par les anglais avant de devenir définitivement française en 1815.
©  Jean-Guy ORSINY

Suggestions de contenus