8h37 : L'US Air Force est alertée

Après sa communication avec Mohammed Atta, le contrôleur aérien Peter Zalewski contacte une division de l'US Air Force. Les jets de la base d'Otis, à Cape Cod, dans le Massachusetts, sont mobilisés. Deux F15 doivent localiser et suivre le vol 11. Mais ils ne décollent que 15 minutes plus tard, à 250 km de New York et n'auront pas le temps de rattraper l'appareil. Ils n'intercepteront pas non plus le second avion détourné en direction de New York, qui s'encastrera dans la deuxième tour. Des F16, mobilisés 10 minutes plus tard pour le vol 77, rateront eux aussi leur cible à cause d'une erreur de radar... Le fiasco est complet (photo de F15 de la base de Cape Cod datant de novembre 2001).

ok avions
Deux F15 ont tenté de prendre en chasse le vol 11. © LTCOL WILLIAM RAMSAY / US Department of Defense
Suggestions de contenus