Mort de Yann Arnaud : artiste, père de 2 enfants, un acrobate aimé du Cirque du Soleil

Mort de Yann Arnaud : artiste, père de 2 enfants, un acrobate aimé du Cirque du Soleil YANN ARNAUD - Alors qu'il effectuait un numéro périlleux de sangles aériennes, Yann Arnaud, Français de 38 ans, a fait une chute mortelle samedi. Il était au Cirque du soleil depuis 15 ans.

Il avait 38 ans, marié et père de deux enfants. Yann Arnaud était aussi un artiste accompli, reconnu par ses pairs comme l'un des meilleurs acrobates de sangles aériennes de sa génération. Samedi dernier, à Tampa en Floride, alors qu'il se produisait avec sa troupe pour le spectacle Volta, monté par le Cirque du soleil, il a fait une chute sur la scène. Il a succombé à ses blessures dans la nuit, à l'hôpital où il a rapidement été conduit. Il s'agit du troisième accident mortel de la compagnie en 34 ans.

"Nous recueillons actuellement toutes les informations relatives à cet événement tragique. Nous offrons notre pleine collaboration aux autorités, alors qu'elles se penchent sur les circonstances de cet accident", a réagi dans un communiqué le Cirque du soleil, qui a fait part de l'émotion de la troupe. "La grande famille du Cirque du soleil est sous le choc et dévastée par cette tragédie. Yann était avec nous depuis plus de 15 ans et était aimé par tous ceux et celles qui ont eu la chance de le connaître", a indiqué le président du groupe de circassiens.

Yann Arnaud, un gymnaste accompli

Le jeune homme était originaire de Paris. Avant de devenir acrobate, il avait derrière lui une première carrière de gymnaste. C'est d'ailleurs très tôt, à seulement 10 ans, qu'il a décidé de consacrer la plupart de son temps à la gymnastique. "Au lieu d'aller jouer avec les copains j'étais à la salle de gym quand j'étais jeune et c'était ça mes après-midi, cinq ou six jours par semaine", se souvenait-il il y a peu dans l'émission "Tout inclus" de Radio Canada. C'est à Disneyland Paris qu'il s'essaiera pour la première fois aux arts de la scène. "J'étais un petit singe. C'était marrant ! C'est là que l'amour de la scène s'est révélé", confiait-il encore à Radio canada, expliquant sa passion : "La sensation avec le public : donner et recevoir. Et les yeux des enfants surtout. Il y a de bons contacts qui se font avec les enfants, c'est vraiment magique ", disait-il.

Article le plus lu : Macron : avec Trump, des moments (très) gênants : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google