L'ultime chute de Ségolène Royal

Donnez votre avis - Au soir du 17 juin 2012, c'est la chute ultime pour Ségolène Royal : elle n'a pas réussi à s'imposer à La Rochelle face à Olivier Falorni, dissident de gauche s'opposant à son "parachutage". Elle sombre même lourdement, avec seulement 37 % des suffrages. Est-ce la fin pour Ségolène Royal ?
© AFP
Suggestions de contenus