Ségolène Royal pour l'indépendance du Québec

Ce n'est plus un scoop pour personne : la campagne de 2007 aura été difficile pour Ségolène Royal, handicapée par le manque d'unité autour d'elle au PS et par des bourdes que les journalistes n'ont pas manqué de relever. Ici, sa déclaration concernant la souveraineté du Québec, à l'occasion d'une réunion avec le chef du parti indépendantiste québécois, en janvier 2007.
© INA
Suggestions de contenus