Quelles sont les déductions d'impôt pour l'hébergement d'une personne handicapée ?

L'hébergement d'une personne handicapée peut entrainer des dépenses supplémentaires et représente donc un coût. La loi fiscale a pris en compte cette situation et offre des avantages fiscaux en conséquence.

Quelles sont les dépenses déductibles pour l'hébergement d'une personne handicapée indépendante fiscalement ?

Si la personne handicapée hébergée est un ascendant (père, mère...) ou un descendant (fils, fille...) et qu'elle dépose sa propre déclaration de revenus, vous pouvez déduire fiscalement une pension alimentaire de vos revenus. Contrairement à une pension alimentaire classique, celle qui est versée à une personne handicapée n'est pas plafonnée. Le montant déduit de vos revenus peut donc être la totalité des dépenses que vous avez réellement supportées : les frais de nourriture, la fourniture du logement à titre gratuit, l'achat de vêtements, les frais de transports, etc.

Quelles sont les dépenses déductibles pour l'hébergement d'une personne handicapée rattachée au foyer fiscal ?

Dès lors que vous rattachez une personne handicapée à votre foyer fiscal, vous devez intégrer ses revenus aux vôtres. En contrepartie, vous disposez d'une majoration de votre quotient familial d'une demi-part. Vous avez droit à une part complète si cette personne handicapée est votre enfant et à une part et demi s'il s'agit de votre troisième enfant. Notez-bien que le rattachement à votre foyer fiscal écarte toute possibilité de déduire une pension alimentaire.

Est-ce que les dépenses d'adaptation du logement pour faciliter l'accueil d'un handicapé donnent droit à un crédit d'impôt ?

Dès lors que vous accueillez chez vous une personne handicapée, vous pouvez être amené à réaliser des travaux dans votre logement afin d'en faciliter l'accessibilité à cette personne. Ces dépenses donnent droit à un crédit d'impôt dès lors que trois conditions sont remplies:
- votre résidence se situe en France
- ces travaux concernent votre résidence principale ou celle de la personne en question.
- les équipements concernés sont spécialement conçus pour les personnes handicapées.

L'administration fiscale précise ce qu'elle considère comme étant un équipement spécialement conçu pour les personnes handicapées. Les dépenses prises en compte concernent tant la main d'oeuvre que les installations proprement dites. Elles donnent droit à un crédit d'impôt de 25% des dépenses engagées, 40% concernant les diagnostics de performance énergétique. Cette déduction est plafonnée à 5000 euros pour une personne vivant seule, et à 10 000 euros pour un couple majoré de 400 euros par personne à charge.

Handicap / Invalidité