Essayer une voiture avant achat

Il est impératif d'essayer une voiture avant de l'acheter. Si vous traitez avec un concessionnaire, vous n'aurez aucun problème pour prendre le volant. En revanche, un particulier peut montrer une certaine réticence en prétextant un problème d'assurance ou la crainte d'un vol, et dans ce cas, passez votre chemin.

Au démarrage, pensez à contrôler les fumées d'échappement : une fumée bleue désigne l'usure d'un moteur qui consomme trop d'huile. Une fumée blanche quant à elle indique la présence de vapeur d'eau, ce qui peut révéler un joint de culasse usé. Une fumée noire est moins inquiétante car le moteur est peut-être tout simplement mal réglé ou encrassé.

Ensuite, il est essentiel de vérifier à l'arrêt qu'il n'y a pas trop de décalage entre le moment où vous tournez le volant et celui où les roues tournent. Si c'est le cas, c'est peut-être le signe d'une mauvaise direction.

Lorsque vous démarrez, soyez très attentif aux bruits du moteur qui doivent être réguliers. Si vous entendez des bruits de cognement, cela est peut-être le résultat de jeux internes entre les pièces, ce qui peut entraîner la dégradation, voire la casse de celles-ci. De même, entendre des claquements au niveau des roues, lorsque vous braquez, peut traduire une défaillance des cardans ou des bras de suspension. Un sifflement aigu dans le moteur peut aussi être suspect. Il peut traduire un roulement en train de gripper et la courroie de distribution peut alors lâcher, entraînant des dégâts irrémédiables (soupapes et pistons) dans le moteur.

Pour vérifier l'embrayage, il suffit de serrer le frein à main et d'engager la troisième vitesse puis de relâcher l'embrayage. Si la voiture cale, tout va bien. Sinon, le disque d'embrayage est à changer ce qui peut vous coûter jusqu'à environ 600 €. Votre parcours doit vous permettre de passer toutes les vitesses (y compris la marche arrière). Elles doivent toutes passer facilement sans émettre de bruit.

Ensuite, rendez-vous sur un terrain dégagé afin de vérifier le maintien de direction de la voiture. Pour cela, placez-vous en ligne droite et lors de la conduite, lâchez le volant brièvement. Si le véhicule ne part ni à gauche ni à droite, c'est le signe d'une direction en bon état.

De la même façon, freinez en ligne droite après avoir constaté qu'aucun véhicule ne vous suivait. Si la voiture reste dans l'axe de la route, le système de freinage est sûr.

N'oubliez pas de vérifier que tous les appareils de la voiture fonctionnent correctement (essuie-glace et lave-glace, ventilation, phares, feux de stop, clignotants, frein à main, autoradio, etc.). Demandez au vendeur de faire fonctionner tous les feux de signalisation de la voiture, puis, au volant, vérifiez bien que les signaux lumineux correspondant s'allument sur le tableau de bord.

Enfin, surveillez les compteurs en vous assurant qu'aucun voyant suspect ne s'allume.

Dernière chose essentielle, vérifiez le contrôle technique et essayez de comparer les points soulignés avec l'état de la voiture (les problèmes ont-ils été réglés ou pas ?).

Attention : laissez d'abord le volant au propriétaire. Cela vous permettra d'examiner sa façon de conduire et de voir ainsi si la voiture a été bien traitée.

Achat auto