Entretenir le jonc de mer

Le jonc de mer est constitué à partir de fibres de plantes aquatiques tissées. Si ce revêtement de sol est particulièrement résistant et facile d'entretien, il convient de respecter certaines règles pour préserver sa couleur naturelle. En voici quelques-unes.

A voir aussi : Entretenir le sisal

Difficulté : facile

L'entretien courant

Au quotidien, l'entretien du jonc de mer est très simple. En effet, il suffit de passer l'aspirateur, avec la brosse souple, régulièrement.
D'autre part, tous les trois mois environ, il est recommandé d'humidifier la surface afin qu'elle préserve sa luminosité.
Pour un nettoyage plus en profondeur, utilisez une poudre ou un shampoing sec. En revanche, ne lavez jamais votre jonc de mer avec

© L. Djul / Fotolia

un shampoing liquide car cela peut provoquer des auréoles.
Enfin, aérez régulièrement les pièces où est posé le jonc de mer afin d'éviter l'apparition de moisissures.

Et pour les taches ?

Sachez qu'un verre d'eau renversé peut provoquer de petits dégâts sur le jonc de mer si vous ne vous y prenez pas à temps. En effet, cela peut causer l'apparition d'auréoles. Pour éviter cela, il suffit d'éliminer le maximum de liquide immédiatement avec un papier ou un chiffon absorbant, sans frotter. Ensuite, utilisez votre sèche-cheveux en faisant des mouvements circulaires de l'extérieur vers l'intérieur.

S'il s'agit d'un autre liquide, commencez par l'absorber. Vous pouvez mélanger un peu d'eau avec dusavon, de la lessive ou du détachant. Préférez dans tous les cas des produits au pH neutre. Appliquez le produit avec un chiffon propre, ou une brosse douce, de l'intérieur vers l'extérieur, puis séchez comme précédemment indiqué.

Enfin, contre les moisissures, diluez 15 cl de Javel dans un litre d'eau, appliquez sur les taches, laissez agir une quinzaine de minutes, frottez avec une brosse douce, enlevez l'excédent de produit et laissez sécher.

Divers

Annonces Google