Quel est le meilleur format de fichier pour écouter de la musique ?

La numérisation de la musique implique une compression du son d'origine qui peut dénaturer l'oeuvre. AAC, MP3, WMA ou Wav : lequel de ces formats offre le meilleur rendu ?

Petit rappel sur la musique numérique  

Si on ne fait pas ou plus attention à la qualité de la musique aujourd'hui sous sa forme numérique, c'est souvent parce que nos outils de restitution du son se révèlent très médiocre. La faute aux enceintes fournies avec les ordinateurs de bureau ou intégrées à l'ordinateur portable, mais aussi aux écouteurs / casques fournis avec les baladeurs MP3 qui sont, dans leur grande majorité, des produits d'entrée de gamme. En revanche, pour qui s'est équipé de matériel performant, il devient vite désagréable d'entendre des morceaux mal enregistrés ou mal encodés. 

Dès lors, pour se faire plaisir, il vaut mieux sélectionner le meilleur format son pour un même enregistrement. Il se dégage aujourd'hui 5 grands formats de fichiers audio : AAC (promu par Apple, iPod et iPhone en tête), WMA (promu par Microsoft), MP3, Wav et Ogg (ces trois derniers étant neutres).

Au format de fichier s'ajoute un autre critère que l'on nomme taux de compression. Plus un fichier est compressé, plus il supprime des bandes de fréquence dans la musique et donc potentiellement des petites nuances qui viennent enrichir l'écoute. Le taux de compression s'exprime en nombre de bits, l'unité de calcul de base en informatique. On trouve des valeurs allant de 56 Kbits/s (56 000 bits par seconde, qualité minimale pour la radio ou les podcasts) à 320 Kbits/s. Plus le chiffre est faible, plus le fichier est compressé et de petite taille mais moins il est agréable à l'écoute. 

Le taux d'échantillonnage est également important. Cette valeur s'exprime en Hz et doit être la plus grande possible pour préserver la forme du signal sonore d'origine et donc la précision de l'enregistrement. Généralement, on préfère un fichier avec un taux d'échantillonnage de qualité CD (44 100 Hz), mais on trouve aussi des fichiers de qualité plus faible (22 000 Hz). 

L'étude menée par le site Musiclassics en studio

Dédié exclusivement à la musique classique, ce site de vente en ligne de musique numérique s'est lancé dans une modernisation de son interface courant 2009. A cette occasion, il s'est posé la question des meilleurs formats audio à proposer à sa clientèle. Pour bien faire les choses, le site a donc invité 15 personnes (blogueurs, musiciens, amateurs, audiophiles) à une session d'écoute dans un studio professionnel. Ils devaient noter de 1 à 5 la qualité de 4 extraits de musique différents représentatifs de la diversité de la musique classique (chant, violon, piano, orchestre et coeur), encodés de 6 manières différentes : MP3 320 Kbps, Wav, WMA 192 Kbps et 320 Kbps, AAC 192 Kbps et 320 Kbps. Voici les résultats de cette étude :

Comme les formats compressés à 128 Kbps ou moins n'ont pas été étudiés, l'écart des notes est relativement réduit. Le format MP3 toutefois, même compressé à 320 Kbps obtient la plus mauvaise note avec un écart significatif. Plus surprenant, le CD (fichier Wav), est placé derrière les formats WMA et AAC. Ces fichiers semblent transformer légèrement le rendu. On constate que la différence de notation entre la compression 192 et 320 Kbps n'est pas significative. 

Dommage en revanche, MusiClassics n'a pas voulu intégrer dans ces résultats le format de fichier OGG libre et ouvert.  On constate toutefois qu'en tant que consommateur, on aura intérêt à choisir plutôt des fichiers AAC ou WMA 192 Kbps plutôt que du MP3 320 Kbps et a fortiori du MP3 192 Kbps. Les fichiers à 128 Kbps récolteraient des notes en dessous de 3/5, ce qui n'est pas satisfaisant.

Et chez les internautes ?  

Cette première conclusion ne s'applique pas à tous les coups. La réponse dépend in fine de votre équipement. En effet, MusiClassics s'est ensuite amusé à mettre à disposition les enregistrements aux internautes. Les 6 formats étaient proposés à l'écoute et les participants devaient déterminer celui qui proposait la qualité CD (le Wav donc).

Avec plus de 200 votes recueillis, le résultat est mitigé et totalement aléatoire. Les internautes ne parviennent pas à différencier les différents formats avec leur équipement sonore personnel. La qualité du MP3 320 Kbps est même jugée équivalente au CD dans ce cas. 

Cas particulier : le FLAC ou Free Lossless Audio Codec 

Ne figure pas non plus dans cette étude le cas du FLAC. Ce format de fichier au nom étrange n'a pas été intégré à l'étude menée par MusiClassics. La raison, selon les dirigeants, tient au fait que : "le prix est plus élevé à l'achat auprès des maisons de disque et les fichiers sont volumineux". Toutefois, les premiers tests n'ont pas permis de le distinguer des autres formats et notamment du format CD (Wav). Il a donc été écarté en phase de présélection. 

Sachez toutefois que son nom trompeur - Lossless ou sans perte - n'est pas synonyme de fichier non retouché. En effet, comme tout format numérique compressé, le FLAC élimine des données. Mais aucune donnée ne touchant au flux audio originel n'est enlevée, il s'agit juste de nettoyer le fichier pour qu'il soit le plus léger possible sans déformation. On obtient donc un fichier propre (ni ajout, ni suppression de données audio). Si le rendu est de mauvaise qualité, c'est donc que la source (l'enregistrement audio fournit en studio) n'est pas de bonne qualité

 

 Le site de MusiClassics

MP3

Dernière minute