Bob Marley : une vie de galères avant le succès

Bob Marley : une vie de galères avant le succès Douze années de galère pour six de succès. Bob Marley, l'icône du reggae, côtoiera d'abord la misère avant de connaître la gloire. Sa vie a été rythmée par les coups durs avant le début d'une carrière planétaire.

La star jamaïcaine Bob Marley (1945 - 1981) a connu une vie difficile. Enfant, son père l'abandonne et la pauvreté le gagne. Né d'une mère noire et d'un homme blanc, le petit Robert Nesta Marley souffre de son métissage. Décrié par les uns, rejeté par les autres, Nesta aura du mal à trouver sa place. Mais une chose est sûre, il sera chanteur. Son chemin est jonché d'obstacles et le succès se fera désirer. Il faudra attendre les années 70 pour que Bob Marley devienne un grand nom de l'industrie musicale.

"I shot the sherif" (1974), "No woman, no cry" (1975), son succès débute avec ses deux titres. Il aura fallu plus d'une dizaine d'années à Bob Marley pour que son talent soit enfin reconnu internationalement. Le génie du reggae, ce mélomane maudit, n'en profitera que six ans. Sa carrière prend fin brutalement, lorsqu'à l'âge de 36 ans il décède des suites d'un cancer.

Mais le succès ne l'abandonne pas. Après sa mort prématurée, il continuera d'exister au travers de ses chansons, telles que "Get Up, Stand Up" (1973), "I Shot the Sheriff" (1975), "Three Little Birds" (1977), "One Love" (1977) ou encore "Could You Be Loved" (1980), devenues cultes et faisant partie intégrante du patrimoine culturel mondial.

Bob Marley

Annonces Google