Un projet pour quantifier l'impact du CO2 sur les écosystèmes marins

 
Le CO2 a, on le sait maintenant, des effets retentissants sur le climat. Mais celui-ci est absorbé également en grande quantité par l'océan, ce qui entraîne son acidification. Afin de mieux comprendre son effet sur les écosystèmes marins, l'Union Européenne confirme son soutien au projet EPOCA (European Project on Ocean Acidification) qui sera lancé à Nice le 10 juin 2008.
Les effets de cette injection massive de CO2 dans l'océan ont commencé à être étudiés seulement dans les années 1990 : parmi les plus probables, on pense à la diminution de la croissance des organismes à squelette calcaire, comme les coraux. EPOCA compte poursuivre ces travaux avec quatre objectifs :
    - Documenter les modifications chimiques et la distribution des espèces en comparaison avec les temps passés.
    - Préciser la réponse des organismes et des écosystèmes à l'acidification des océans par des expériences de laboratoire sur les planctons et mollusques.
    - Prédire des réponses de l'océan d'ici à 2010 dans ces différents cycles (azote, fer, soufre).
    - Estimer les incertitudes et les risques associés à l'acidification des océans afin de déterminer comment éviter les menaces.
Le projet regroupe 27 partenaires, parmi lesquels le CNRS et le CEA, répartis sur 9 pays. Il sera financé pendant 4 ans.

Article le plus lu : L'étonnant selfie Hamon-Macron au dîner du Crif : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google