Décollage réussi pour le drone automatique X47B

Le premier vol d'essai du drone X47B de Northrop Grumman est un véritable succès. Cet engin destiné aux militaires américains peut assurer une mission sans aucune assistance.

Le dernier né du groupe Northrop Grumman, le drone X47B, a décollé sans encombre de la base militaire d'Edwards en Californie, vendredi 5 février. Pour son premier vol, il est monté à plus de 5 000 pieds, soit 1 500 m d'altitude, et a réalisé plusieurs types d'approche de la piste. Le tout a duré 29 minutes sans aucun pilote à son bord.

Cet avion à la faible signature radar ne passe pourtant pas inaperçu à terre. Il mesure 11 mètres de long pour 18 mètres d'envergure. Sa particularité réside dans l'absence de dérive et la position haute de son réacteur.

x47b
Atterrissage en douceur pour le X47B. © Northrop Grumman

Le projet du X47B est de mener à bien une mission militaire de manière totalement autonome et sans aucune assistance. Destiné à la marine américaine, il devra être capable de décoller et d'apponter sur un porte-avions automatiquement. Il devra être à même d'effectuer un ravitaillement en vol.

Le "frère" du X47A [NDLR : un drone démonstrateur pour l'armée des Etats-Unis dans le cadre du programme Unmanned Combat Air System Demonstration (UCAS-D)] va subir une cinquantaine de vols, cette année, puis commencera les tests en mer dès 2013.

Le X47B devrait être mis en service dans quelques années. Il volera à une vitesse de 800 km/h, à 12 000 pieds (3 500 m) pour effectuer des missions de longue durée sans assistance humaine. 


Voir la vidéo ici

Article le plus lu : Les détails de l'alliance Bayrou-Macron : voir les actualités

Californie

Annonces Google