Joseba Beloki glisse dans le col de la Rochette

L'histoire du Tour de France est faite d'exploits mais aussi d'épisodes douloureux et d'accidents tragiques.
En 2003, lors de la 9e étape entre l'Alpe d'Huez et Gap, Joseba Beloki, alors deuxième au classement général, prend tous les risques dans la descente du col de la Rochette pour distancer Lance Armstrong. Des risques mal payés puisque l'Espagnol glisse sur le goudron fondu et chute lourdement. Victime d'une fracture du poignet, du coude et de la hanche, le coureur reste prostré au sol, en pleurs et est contraint à l'abandon. Ses rêves de victoire dans le Tour de France viennent de s'envoler.
©  BRUNO FABLET - AP SIPA

Suggestions de contenus