Martina Hingis, une histoire de drogue pour finir

C'est une suspension pour consommation de cocaïne qui a eu raison de la seconde carrière de Martina Hingis. © Carine06 - Flickr

Alors que tout lui réussit depuis le début de sa carrière dans le tennis, Martina Hingis  connaît ses premières difficultés au début des années 2000. Vexée par des défaites contre de jeunes joueuses et affaiblie par une succession de blessures au pied, la Suissesse décide d'arrêter sa carrière en février 2003, à seulement 23 ans.

Elle change d'avis en novembre 2005 et annonce son retour sur les courts. Ses saisons 2006 et 2007 sont très encourageantes mais Hingis est coupée dans son élan en novembre 2007. Elle est accusée d'avoir consommé de la cocaïne pendant le tournoi de Wimbledon. Elle tente de se défendre, en précisant que la quantité infime détectée ne prouvait pas qu'elle avait volontairement ingurgité cette substance. Lassée, elle finit par annoncer pour la seconde fois la fin de sa carrière en fin d'année. Elle écope même dans la foulée d'une suspension. Une bien triste fin pour celle qui reste aujourd'hui la plus jeune numéro un mondiale de l'histoire du tennis (17 ans).

Suggestions de contenus