1989-1990 : Loick Peyron au secours de Philippe Poupon

A la fin du mois de décembre 1989, dans cette première édition du Vendée Globe, Philippe Poupon, alors deuxième au classement, est à la poursuite du leader, Titouan Lamazou. Son voilier ne résiste pas au gros temps et se couche sur le flanc. Poupon est contraint de déclencher sa balise de détresse. La direction de course demande alors au skipper le plus proche, Loïck Peyron, de se dérouter pour lui porter assistance. Mais il faut faire vite car une nouvelle tempête s'annonce.

Après deux tentatives infructueuses, Peyron parvient à redresser le monocoque. Un sauvetage que le marin pouliguennais filme en intégralité (voir la vidéo ci-contre, à partir de 2,20 minutes), et qui donnera l'une des premières images fortes de l'histoire du Vendée Globe.

Suggestions de contenus